Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Financement des intiatives
ABONNÉS

Baisse des subventions aux entreprises Agro-Alimentaire : quel impact économique ?

Alors que le Gouvernement s’apprête à dévoiler ses mesures d’économies et ses arbitrages concernant les subventions aux entreprises, Primo Finance publie les résultats d’une étude exclusive sur l’impact  sur l’économie française des subventions aux entreprises Agro-Alimentaire.

Fin Juin 2018, à la suite des déclarations du Président de la République sur l’inefficacité des aides sociales, Bruno Le Maire lui embrayait le pas et déclarait vouloir s’attaquer aux subventions aux entreprises : « d'ici septembre prochain, le gouvernement va revoir de près et complètement les aides aux entreprises qui coûtent près de 140 Mds€ par an aux finances publiques. Rien ne sera épargné lors de cet examen, pas même les taux réduits de TVA appliqués à certains produits ou certaines activités. Nous espérons ainsi identifier 1 Md€ d'économies. Ainsi les aides qui s'avéreront inefficaces, celles qui ne créent pas d'emplois ni d'activité nouvelle ne seront pas pérennisées. »

S’ils ne remettent pas en question la valeur ajoutée économique de ces dispositifs, Clara et Clément Moreau, fondateurs du cabinet Primo Finance*, regrettent, d’une part, la difficulté pour les entreprises de s’y retrouver dans un très grand nombre de dispositifs, d’autre part, le décalage existant aujourd’hui entre l’accord sur une subvention et son versement effectif. Fort de ce constat, le cabinet Primo Finance a réalisée une étude portant sur plus de 10 M€ de subventions obtenues pour des entreprises françaises. Points clés de cette étude 

- 10,3 M€ de subventions se sont adossés à 29,9 millions d’investissement.

- L’obtention d’une subvention augmente de 22% en moyenne le CA des entreprises.

- 171 emplois nets ont été créés dans les entreprises aidées.

- 43 démarches en innovations et 66 actions environnementales ont pu voir le jour.

 

Exemple de la Brasserie Mélusine

Située dans le bocage Vendéen, la Brasserie Mélusine, née en 2001, fabrique exclusivement des produits artisanaux, 100% naturels, destiné en majorité au marché local. Afin d’améliorer son appareil de production et gagner ainsi en efficacité, Laurent Boiteau, gérant de la brasserie, s’est adressé à Primo Finance afin d’obtenir une subvention permettant l’acquisition de matériel, dont une station de brassage et des aménagements aux locaux existants. Ces investissements permettront à la Brasserie Mélusine de créer de 3 à 5 emplois rapidement.

 

« Nous sentons depuis quelques mois les acteurs des subventions aux entreprises inquiets de connaître les arbitrages du gouvernement. Or, alors que beaucoup de politiques économiques mettent parfois plusieurs années à montrer leurs résultats, les subventions aux entreprises permettent très rapidement à celle-ci de muscler leur croissance et entre autre d’embaucher du personnel supplémentaire. C’est ce que notre étude démontre et également ce que nous constatons quotidiennement aux côtés de nos clients », commenteClara Moreau.

*Primo Finance : Créée par Clara et Clément Moreau en 2008,  la société Primo Finance est experte en subventions Européennes, Françaises et Certificats d’Economie d’Energie.
www.primofinance.fr/


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

Lire la suite...


Articles en relation