Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le salaire des cadres en comptabilité et finance progresse de 2,7% sur 1 an

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Pénurie de main d’œuvre et guerre des talents !

- En 2018, le salaire des cadres enregistre la plus forte hausse depuis 6 ans
- Le secteur Comptabilité et Finances connaît une hausse de 2,5% sur un an notamment tiré par la transformation du secteur
- Les profils digitaux sont les plus recherchés et déclenchent une guerre des talents.

 

Bonne nouvelle pour les cadres en 2018. Porté par la croissance et une situation de plein emploi leur salaire a connu une hausse inédite de +2,7%, selon la 16ème édition du baromètre Expectra.

2018 marque une véritable rupture en enregistrant la plus forte hausse depuis 6 ans, en hausse d’un point par rapport à 2016 et 2017. Le salaire médian des cadres s’établit ainsi à 44 720€ en 2018, un chiffre obtenu après l’étude de 77 249 fiches de paie et basé sur les salaires réels. Ce résultat est la conséquence d’une conjoncture particulièrement bien orientée. Les cadres connaissent une situation de plein emploi et se retrouvent en position de force pour négocier. La digitalisation des entreprises, qui touche tous les secteurs, renforce encore ce phénomène. Les profils digitaux capables de maîtriser ces outils sont rares et alimentent la guerre des talents, ouvrant la voie à une surenchère des salaires. Dans ce contexte, le secteur Comptabilité et Finances reste bien orienté à +2,5% sur 1 an, tiré par les nouvelles compétences requises.

« […] Cette hausse inédite depuis 2012, ne doit rien au hasard. Ils bénéficient d’une conjoncture porteuse, marquée par un taux de chômage inférieur d’un point au plein emploi. Encouragés par un rapport de force favorable, et une tendance des entreprises à privilégier les hausses individuelles, les cadres ont retrouvé des marges de manœuvre pour négocier leur rémunération. Cette situation confirme en outre des tensions de plus en plus nettes sur certains profils. La guerre des talents est belle et bien déclarée ! », déclare Christophe Bougeard, Directeur général d’Expectra.


Pourquoi ces progressions de salaires
?

- La population des collaborateurs comptable est vieillissante et engendre des difficultés de recrutements avec 57,9% des recrutements jugés difficiles contre 48,7% un an plus tôt. Même chose pour les cadres de comptabilité, dont la moitié des recrutements (51,6%) est jugée difficile ;
- Les compétences en leadership, la capacité à communiquer et à conseiller sont de plus en plus recherchées chez les profils de comptables. Ces savoir-faire cohabitent avec des compétences logicielles de plus en plus poussées et la maîtrise des langues étrangères, car ces profils sont de plus en plus amenés à travailler dans des environnements internationaux ;

Il existe également une pénurie des talents dans la banque, notamment dans des domaines très pointus comme les OST (opérations sur titres) et la production d’assurance IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers) qui exigent des compétences particulières.


Via ce lien
, accéder aux tableaux suivants :

- Evolution des salaires cadres depuis 2009
- Les 10 meilleures progressions de salaires au plan national
- Le secteur Informatique & Télécoms passés au crible

http://recruter.expectra.fr/ 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
1 salarié sur 2 se dit prêt à quitter son poste au cours du 1er mois

Alors que le marché français de l'emploi se porte particulièrement bien pour les cadres, les candidats sont de plus en plus sollicités et deviennent plus exigeants à l'heure de choisir un nouveau poste.Afin de fidéliser les meilleurs candidats, il est essentiel pour les entreprises de comprendre la façon dont ils font leurs choix. C'est pourquoi le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half a interrogé à cet effet un panel de 1 000 candidats français sur leur manière de...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Salaires : l'embellie va perdurer en 2019

Le cabinet Willis Towers Watson, dans son enquête annuelle Salary Budget Planning Report, analyse les augmentations de salaires des entreprises françaises et des filiales de groupes étrangers opérant en France pour 2018 et 2019.Réalisée sur un panel de 375 entreprises, cette édition révèle que les salaires ont progressé en moyenne de 2,4% en 2018. Pour 2019, les DRH prévoient une nouvelle hausse de 2,5%, tous secteurs confondus. Avec un taux d'inflation estimé par The Econosmist Intelligence...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Le marché de l'emploi des cadres reste très dynamique

En 2019, les recrutements de cadres devraient être au plus haut niveau avec une 6e année consécutive de hausse, selon la dernière étude de l'Apec.  « La demande en compétences cadres ne cesse de croître dans un contexte de transformation numérique et organisationnelle des entreprises. La confiance des entreprises est solide et si le secteur des services reste moteur, l'industrie et la construction sont aussi très bien orientées », commente Bertrand Hébert, directeur général de l'Apec. Au total,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Emploi intérimaire, CDD et indépendant pourraient gagner du terrain dans les entreprises

Le cabinet de recrutement spécialisé Robert Half a sondé 504 DG et DSI sur leur rapport au travail intérimaire, CDD et indépendant dans un futur proche : un mode de travail qui progresse… Focus sur les principaux avantages évoqués par les directeurs généraux et informatique.Si une certaine inflexion a été observée au 4e trimestre, l'intérim a connu une année positive : selon Prism'emploi, au cours de l'année 2018, l'emploi intérimaire a progressé en moyenne de +1,8%, correspondant à la création...