Connexion
/ Inscription
Mon espace

Pour leur 'com’, les TPE plébiscitent le digital !

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Démarcher de nouveaux clients, promouvoir une offre spéciale, organiser une opération de fidélisation…  Aujourd’hui, pour structurer leur communication commerciale, les dirigeants de TPE se tournent d’abord vers les technologies digitales. Sans pour autant délaisser les supports plus traditionnels.

L’enquête inédite menée par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) décrypte la manière dont les commerçants, les artisans et les prestataires indépendants organisent leur communication commerciale.

Premier enseignement : le digital arrive en tête des médias préférés des dirigeants des TPE

45,50% des dirigeants de TPE déclarent être « satisfaits ou très satisfaits » des retombées commerciales générées par les outils numériques. Présence sur les réseaux sociaux, campagnes d’e-mailing, publicité en ligne, animation d’un blog, édition d’une newsletter… : les entrepreneurs individuels plébiscitent la communication digitale et la considèrent comme LA solution la mieux adaptée à leurs besoins spécifiques.

En comparaison, les supports traditionnels comme :
- le mailing adressé : 18,63%, ou non 10,69%,
- la prospection téléphonique : 7,63%, ou
- la presse locale : 14,81%,
ne recueillent que peu d’avis favorables « satisfaisant ou très satisfaisant » sans pour autant être entièrement délaissés par les chefs de petites entreprises.


Priorité aux actions menées dans le point de vente

Outils de PLV, supports visuels, campagnes d’affichage, aménagement des vitrines…  41,22% d’artisans et de commerçants privilégient les actions menées directement dans le point de vente.

38,16% préfèrent organiser des événements pour promouvoir leurs offres commerciales. Il s’agit le plus souvent d’animations proposées en magasin : séance de dégustation, jeu-concours, exposition thématique… 

Les opérations tarifaires (déstockage, un offert pour un acheté, réductions ciblées…) séduisent 34,49% des sondés, et les actions collectives seulement 28,2%.


Une minorité d'entrepreneurs communicants...

Plus préoccupant : seul un gros tiers des dirigeants de TPE interrogés déclare avoir engagé au moins une action de communication au cours des deux dernières années. Trop souvent considérée comme aléatoire, peu rentable ou trop complexe, la communication est boudée par près de 60% des chefs d’entreprise questionnés.

La ventilation des réponses par secteurs professionnels révèle cependant une réalité plus nuancée : 55,6% ont communiqué récemment dans l’équipement de la maison ;  ceux de la santé ou encore l’équipement de la personne 54,8% ; tandis que 28,2% des artisans du bâtiment avaient pris une initiative identique dans le même temps.


... et une majorité de dirigeants sceptiques et attentistes !

Lorsque l’on demande aux dirigeants de petites entreprises « non communicants » (ceux qui n’ont entrepris aucune opération de communication au cours des 2 dernières années) s’ils envisagent de le faire à l’avenir : plus de 85% déclarent ne pas avoir prévu de communiquer dans le futur.

Parmi les 14,6% de ceux qui répondent « oui », les plus motivés sont les professionnels des instituts de beauté pour 13,4% et ceux de la vente-réparation automobile pour 11,5%.

A l’inverse, les entrepreneurs du secteur de la santé et ceux de l’équipement de la personne sont les plus réfractaires à la communication : 4,7% dans les deux cas.


Avis d'expert 

Nicolas Caron Directeur associé du cabinet Halifax Consulting, auteur de nombreux ouvrages : « C’est dans la durée que l’investissement devient rentable. Donc la clé d’une bonne communication est de la programmer sur la durée en cohérence avec ses objectifs de développement. Il faut être capable de décider d’un budget annuel et de s’y tenir sans le remettre en cause au gré des aléas de l’activité ».

P/ Mémoire, grâce à l’adhésion à un CGA, le revenu imposable de l’entreprise n’est pas majoré de 25% !

Accéder à l’Observatoire de la petite entreprise FCGA n°69 - Juillet 2018 ici

www.fcga.fr/


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Concours d’idées à la création d’entreprise 2019 avec Paris-Saclay et Le 30

La Communauté d'agglomération Paris-Saclay, à travers son espace de ressources et d'accompagnement à l'entrepreneuriat, Le 30, organise la 5ème édition du Concours d'idées à la création d'entreprise. Visant à faciliter la création et la pérennité de nouveaux projets d'entreprises tout en valorisant « l'esprit d'entreprendre », ce concours est ouvert à tout porteur de projet, à partir de 16 ans, habitant sur l'une des 27 communes du territoire et aux étudiants de l'université...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
L'Europe, une stratégie gagnante pour les TPE-PME ?

Enquête 2018 de l'Observatoire Réseau Entreprendre Réseau Entreprendre a organisé sa Biennale hors de France pour la 1ère fois. C'est ainsi que la capitale européenne, Bruxelles, est l'hôte de 1500 entrepreneurs membres ou lauréats de la communauté Réseau Entreprendre.  L'Observatoire Réseau Entreprendre a saisi cette opportunité pour sonder 1 000 dirigeants qui ont répondu à cette enquête. Tous sont unanimes sur la place prépondérante de l'Europe dans leur stratégie...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
In Extenso et Les Premières accompagnent les créatrices d'entreprise

Les premières, réseau d'incubateurs, leader de l'accompagnement des femmes et des équipes mixtes créatrices d'entreprises innovantes, et In Extenso, acteur incontournable de l'expertise comptable et du conseil aux TPE/PME, ont signé un accord de partenariat afin de conjuguer leurs efforts en faveur de la création d'entreprise et de l'accompagnement des entrepreneurs au féminin. Aujourd'hui, l'entreprenariat féminin est une réalité : 40% des entreprises individuelles sont créées par des femmes...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
16e édition du salon "Paris pour l'Emploi" les 4 et 5 octobre 2018

Partenaire de la 16e édition du salon "Paris pour l'Emploi" les 4 et 5 octobre 2018 sur la place de la Concorde à Paris 8e, la CCI Paris propose aux entreprises de diffuser leurs offres d'emploi gratuitement sur son stand où près de 50 000 candidats sont attendus. 2 000 responsables des ressources humaines issus de 500 entreprises et collectivités se mobilisent. Tous les profils sont ciblés, de tous niveaux de compétence, de qualification et d'expérience. Postes en CDD, CDI, missions à...