Connexion
/ Inscription
Mon espace

Fin des premiers investissements en Censi Bouvard : Vendre pour réinvestir ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Les premiers investissements défiscalisés, réalisés en 2009 dans le cadre du dispositif Censi Bouvard, arrivent à l’échéance des neuf ans, prévue par les textes. Quelles stratégies doivent désormais adopter les investisseurs ?

Réponse d’Alexandre Teitgen, Directeur Général de LB2S, spécialiste du marché secondaire de la location meublée sous bail commercial.


Clap de fin pour les premiers investissements en Censi-Bouvard

9 ans déjà ! Le dispositif Censi-Bouvard a été mis en place en 2009. Il a aussitôt rencontré un tel succès que, grâce à lui, les ventes de logements meublés ont pratiquement quadruplé. Entre 2008 et 2010, elles ont bondi de 8 000 à 30 000. C’est que l’investissement procurait, pendant 9 ans, une réduction d’impôt de 25%. En contrepartie, il fallait renoncer au principe de l’amortissement comptable.

Seulement voilà, pour les premiers investissements réalisés dans ce cadre, la période bénie arrive à son terme. Non seulement la réduction d’impôt prend fin, mais les revenus générés par les loyers sont de plus en plus fiscalisés. En outre, la période coïncide aussi avec l’échéance des premiers baux.

Bref, la question de la stratégie à mener doit être sérieusement posée, au regard du nombre de paramètres à prendre en compte - conservation de la TVA immobilière ou non, nature du bail commercial, fiabilité de l’exploitant de la résidence gérée. La tentation peut être grande de se limiter à la comparaison des prix d’achat et de vente. Ce raisonnement est biaisé, car il ne tient pas compte des flux générés durant la période d’investissement, mais une chose est sûre, il faut vendre.

Lire les différents scénarios proposés par Alexandre Teitgen, via ce lien

http://www.lb2s.fr/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation