Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

L'argent ne fait pas le bonheur des salariés

Plus de la moitié des Européens privilégie le bien-être au travail par rapport au salaire

A l’occasion de la semaine pour la qualité de vie au travail, l’étude « Wokforce View in Europe 2018 »,  réalisée par ADP auprès de près de 10 000 actifs, dévoile que pour 53% de salariés européens, la rémunération n'est plus le premier levier de motivation dans un job.

Le Graal pour les salariés, c'est l'équilibre travail-vie privée. Plus d’un cinquième des Européens - 26% des Français - cite cette quête comme premier facteur de motivation au travail. L'importance de cet équilibre atteint son maximum en Suisse (31%) et son seuil le plus bas en Pologne (15%).

Dans l'Hexagone, la rémunération n'est plus le premier facteur de motivation pour 44% des hommes… et 56% des femmes ! L’équilibre travail-vie privée représente la première source de motivation pour 29% d’entre elles et les relations avec leurs collègues pour 28% et seulement 17% pour les hommes.

Le phénomène n'est pas propre aux Millenials. Selon l'étude ADP, ce sont les Européens de plus de 45 ans (49%) qui privilégient le plus la sacro-sainte quête de l'équilibre travail-vie privée. Seulement 15% des 16-24 ans le cite en critère principal.

Lire l’étude complète via ce lien

www.fr.adp.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation