Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le "cash", une parade à la vulnérabilité des paiements par cartes ou électroniques

Partir avec du cash en devises permet, le cas échéant, de faire face à la vulnérabilité des paiements par carte ou électroniques

Actuellement, plus des deux tiers des opérations seraient effectués en argent liquide dans le monde et plus de 120 milliards d'euros de billets restent encore retirés annuellement par les Français en distributeurs. 66% de ceux qui partent à l'étranger changent  de l'argent pour disposer de devises billets avant leur départ .

Presque partout dans le monde, « le cash est roi ». Il fait de la résistance face aux assauts du virement par internet ou par mobile, du sans-contact, voire des monnaies virtuelles comme le Bitcoin. « Cette option reste la solution préférée des Français. La majorité d'entre eux la considèrent comme plus économique, plus sûre et plus pratique », explique CPoR Devises, premier intervenant sur le marché du change manuel en France.

La panne qui a récemment affecté l'un des acteurs majeurs du paiement par carte, inédite par son ampleur, a en effet laissé des clients dans plusieurs pays d'Europe incapables de régler leurs achats par carte.


CPoR Devises rappelle que payer en liquide permet de :

  • Mieux contrôler ses dépenses 
  • Echapper à des frais et taxes, qui, selon les pays, varient et peuvent être importants lors de retraits d’argent ou de paiements par carte bancaire,
  • Voyager l’esprit tranquille : 31% disent ne pas avoir réussi à payer par carte bancaire, 26% ne pas avoir réussi à retirer de l’argent à un distributeur automatiques dans certains pays.
  • Se sentir sécurisé face aux potentielles « cyber attaques » qui rendent aujourd’hui vulnérables le monde du digital et par conséquent celui des paiements électroniques
  • Garder une totale liberté de choisir un mode de thésaurisation pour son épargne.
  • Conserver  le contrôle de ses données personnelles (impossible pour la banque de cibler les achats  et donc de revendre les données)

Où et comment se procurer des devises avant son départ ?

  • La commande traditionnelle, au guichet ou par téléphone, auprès de son agence bancaire
  • La commande en ligne sur le site de sa banque. Les devises peuvent être livrées, à sa convenance, dans l'une des agences de son réseau bancaire. La quasi-totalité des caisses du Crédit Agricole propose ce service aux clients.
  • Le « pack devises » : prêt à l’emploi, sans passer commande : préparé à l’avance, le client peut disposer de ses devises en quelques minutes seulement en contactant sa banque. CPoR Devises propose une gamme complète de packs dans les 4 principales devises : le dollar américain USD, le dollar canadien CAD, la livre sterling GBP, et le franc suisse CHF (Réseau du Crédit Agricole, Caisse d'Epargne, Banque Populaire, BNP, certaines agences du Crédit Mutuel CIC)

Les dispositifs d’information mis en place par CPoR Devises

  • L’application « Devises CPoR» pour sensibiliser  85% des « mobinautes », voyageurs en France.
  • Le site www.cpordevises.com : Où l'on retrouve l'ensemble des informations pratiques.  La  monéthèque pour se familiariser avant de partir avec les coupures des billets du pays que l’on va visiter, les cours, etc…

www.cpordevises.com/

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

Étude sur l’intégration des enjeux ESG au sein des stratégies smart bêta
A la une - Epargnons Responsable !
Étude sur l’intégration des enjeux ESG au sein des stratégies smart bêta

Cosignée par Aberdeen Standard Investments (ASI), Sustainalytics, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de recherche et d'évaluation sur les questions Environnementales, Sociales et de Gouvernance, et la Smith School of Enterprise and the Environment de l'Université d'Oxford, l'étude* dévoile l'importance grandissante que revêtent les stratégies smart bêta et les questions ESG auprès des investisseurs, tout en soulignant que l'intégration des critères ESG au sein de ces stratégies reste...

L’épargne-retraite vue par le projet de loi PACTE : on change tout !
L’épargne-retraite vue par le projet de loi PACTE : on change tout !

Tribune d'Isabelle Hadoux-Vallier, Avocat Counsel chez August Debouzy Dans le chapitre « Des entreprises plus innovantes » à la section « Améliorer et diversifier les financements », le très ambitieux projet de loi PACTE déposé le 19 juin dernier devant l'Assemblée nationale officialise le lancement de la réforme de l'épargne-retraite. 1/ Calendrier Il peut paraître étrange de s'occuper d'abord du dernier étage du système français des retraites (l'épargne-retraite) alors que : - une...

[Tribune] Holding animatrice de groupe : le Conseil d’Etat prend position
[Tribune] Holding animatrice de groupe : le Conseil d’Etat prend position

Par Xavier Rohmer et Leslie Bensoussan, avocats chez  August-Debouzy Dans un arrêt du 13 juin 2018, le Conseil d'Etat, réuni en formation plénière, définit pour la 1ère fois la notion d'« holding animatrice ». Cette notion, centrale pour l'application d'un certain nombre de dispositifs fiscaux, fait encore l'objet de nombreuses interrogations ces dernières années du fait de son imprécision et de l'insécurité juridique qui peut en résulter pour les contribuables. Les faits ayant donné lieu à la...

Canicule : renforçons la place des arbres urbains, véritables climatiseurs naturels
A la une - La Bulle des Entrepreneurs
Canicule : renforçons la place des arbres urbains, véritables climatiseurs naturels

Alors que la canicule perdure sur une large partie de la France, Reforest'Action rappelle le pouvoir des arbres urbains. Tandis que plus de 75% des Français sont citadins, il y a lieu de renforcer la place de l'arbre urbain pour adapter les villes au réchauffement climatique. Les arbres urbains peuvent réduire jusqu'à 8°C l'air en ville Parmi leurs nombreux bénéfices (dépollution, santé, bien-être…), les arbres de nos villes sont de vrais climatiseurs naturels. Idéalement enracinés dans les...