Connexion
/ Inscription
Mon espace

Plurience opposée à un MALUS pour financer la rénovation énergétique des bâtiments

BE - Culture & Société
ABONNÉS


Si l’Association Plurience*, regroupant les grandes entreprises d’administration de biens, apprécie les principales orientations du plan de rénovation énergétique annoncé par Monsieur le Ministre de la Transition énergétique, elle dénonce vigoureusement la volonté de ce dernier de mettre à l’étude un MALUS sur le propriétaire ou copropriétaire qui vendrait un bien labellisé non économe en énergie. 
Cela relève d’une méconnaissance grave de ce qu'est une copropriété dans laquelle la décision de réaliser des travaux relève de la collectivité et non d'une décision individuelle.

Ce serait ainsi une DOUBLE PEINE pour un copropriétaire qui, à titre individuel, serait favorable à des travaux, mais qui n'aurait pu les voir se réaliser par défaut de majorité collective. 

Cette mesure est par ailleurs stigmatisante pour les propriétaires les plus modestes qui n’ont pas forcément les moyens de réaliser de tels travaux. Cela relève aussi d'une méconnaissance du marché locatif privé qui est localisé pour 73% dans des copropriétés. Le bailleur-copropriétaire va devoir supporter, parfois malgré lui, une nouvelle taxation qui s'ajoutera à la lourde fiscalité qui affecte déjà le bailleur-investisseur.

L’immobilier est un actif peu rentable et grevé de nombreuses taxes. L’accumulation de taxes et de charges nouvelles est génératrice de diminution du parc locatif privé durable et de baisse des travaux de rénovation.

En outre, la sanction ne crée pas l'envie d'investir ou d'entretenir. Plurience rappelle sa mobilisation pour une vraie politique de rénovation des copropriétés, ambitieuse, pérenne et lisible, s'adossant sur des syndics professionnels engagés. A ce titre, elle demande la révision de la loi de 1965 pour faciliter les prises de décision relatives aux travaux en assemblées générales. Privilégiant toujours l'incitation à la contrainte, Plurience est totalement opposée au projet de MALUS.

Plurience demande également d’inscrire le financement et la fiscalité de l’immobilier dans la durée et la stabilité de manière à inciter les bailleurs-investisseurs privés à des investissements de long terme. Elle réitère son souhait de voir émerger un véritable statut du bailleur privé et sa reconnaissance comme contributeur incontournable du choc de l’offre et levier pour une mobilisation de l’épargne privée vers la création de logements.

* Plurience regroupe les chefs d’entreprises des grands opérateurs du secteur immobilier privé : Advenis, Billon immobilier, Citya-Belvia Immobilier, Crédit agricole immobilier, Dauchez, Foncia, Immo de France, Loiselet & Daigremont, Nexity, Oralia, Sergic, Square habitat.
http://www.plurience.fr/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
28 %, c’est la proportion…

… de logements en copropriété En France, près de 3 logements sur 10 (28%), sont en copropriété, soit environ 10 millions de logements (9 700 000). La quasi-totalité de ces logements sont des appartements (94,3%). Source : Les conditions de logement en France, édition 2017 – INSEE Références Retrouvez tous les chiffres clés du Crédit Foncier ici https://www.creditfoncier.fr/  

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Achat Immobilier : un enthousiasme freiné par la difficulté à trouver le bon bien

Tension du marché, pénurie de biens, allongement du temps de recherche… la 26ème vague de l'Observatoire du Moral Immobilier met en lumière l'enthousiasme certain des 3,5 millions de futurs acquéreurs attirés par l'attractivité des taux mais mis à l'épreuve par les difficultés croissantes à trouver le bon bien. Réalisée sur un panel de plus de 1305 futurs acquéreurs ayant un projet d'achat dans l'année, l'étude publiée par le portail d'annonces immobilières Logic-Immo déchiffre la perception...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
« Habiter le 4ème âge au 21ème siècle »

Primonial REIM, acteur majeur de l'investissement en immobilier de santé en Europe, publie les résultats de son étude « Habiter le 4ème âge au 21ème siècle » réalisée par BVA Opinion dans 4 grands pays de la zone euro - France, Italie, Espagne, Allemagne - auprès de plus de 4 000 personnes âgées de 60 ans et plus. Face à l'enjeu grandissant que représente le vieillissement de la population en Europe, les questions du "bien vieillir", de l'amélioration de la prise charge des seniors et d'une...

BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNES
Mazars intègre l'activité " Aménagement-Immobilier public " de Primexis

Fort de 100 experts en immobilier & BTP, le groupe international d'audit et de conseil Mazars accompagne les acteurs de la construction, de l'immobilier et du logement social dans leurs enjeux de développement à travers une offre pluridisciplinaire en audit, conseil et fiscalité. Dans le cadre du développement de son offre auprès des acteurs du logement et de l'aménagement public, Mazars intègre le pôle spécialisé de Primexis, cabinet spécialisé en conseil opérationnel et expertise...