Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’AG2S interpelle la Direction d’ENGIE et l’Etat…

BE - Culture & Société
ABONNÉS

… afin que la participation des actionnaires salariés et anciens salariés d’ENGIE atteigne 5%

Lors de l’assemblée générale d’AG2S - Association d’Actionnaires Salariés et Anciens Salariés du Groupe ENGIE -, qui vient de se tenir à Paris., les orientations de la loi PACTE, le rôle des actionnaires salariés dans la gouvernance de l’entreprise et la prochaine Offre Réservée aux Salariés d’ENGIE étaient au cœur des débats.


1/ Les orientations de la loi PACTE

A l’occasion de la consultation publique lancée en janvier 2018 dans le cadre de la future loi PACTE pour la croissance et la transformation des entreprises, 31 propositions ont été publiées par Bercy dont 4 concernent le partage de la valeur dans les entreprises. Le gouvernement compte favoriser l’épargne salariale et l’actionnariat salarié en activant notamment le levier de l’incitation fiscale pour les employeurs.

AG2S membre de la FAS (Fédération Française des Associations d'Actionnaires Salariés et Anciens Salariés) soutient sa proposition de mesures visant à atteindre, à terme, un taux de 10% d’actionnariat salarié dans le capital des entreprises. Cette proposition a été confortée le mercredi 13 décembre 2017 par Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, qui a notamment déclaré « A terme, mon souhait est que 100% des salariés puissent bénéficier d'un dispositif d'intéressement ou de participation et qu'une part significative du capital des entreprises, visant les 10%, puisse être détenue par les salariés, en moyenne. « 

Pour la FAS, un objectif de 5 à 10% d’actionnariat salarié signifie une participation stratégique, un socle important pour toute société et un moyen de stabiliser son capital. En effet les salariés conservent plus longtemps leurs actions, avec une durée moyenne de détention de 13 années (via les FCPE ou en direct en compte au nominatif), faisant d’eux des actionnaires stables de long terme.

Fin 2016, seulement 2,75% du capital d’ENGIE était détenu par les salariés alors que, dans les grands Groupes du CAC40 ou du SBF120, la participation évolue souvent au-delà de 5% et peut monter jusqu’à 20% et plus. Le chiffre d’ENGIE devrait descendre à 1,5% d’ici quelques années si aucune nouvelle action n’était menée.

Dans ce contexte, AG2S interpelle la Direction d’ENGIE et l’Etat pour que la participation des actionnaires salariés et anciens salariés d’ENGIE atteigne 5% à court terme.


2/ Le rôle des actionnaires salariés dans la gouvernance des entreprises

Invité à l’assemblée générale d’ENGIE, Loïc Desmouceaux (Président de la FAS) a rappelé l’intérêt d’avoir des administrateurs « de l’intérieur » au Conseil d’Administration d’un groupe car ils apportent une vision complémentaire à celle des autres administrateurs. Les représentants des actionnaires salariés ont d’ailleurs une double légitimité à siéger au CA : dans un rôle d’acteur au sein de l’entreprise et par leur engagement financier. C’est la richesse du modèle français de gouvernance des entreprises (né il y a 50 ans) par rapport au modèle anglo-saxon. En effet, la France, avec un déclenchement de la participation des actionnaires salariés au CA à partir de 3% du capital détenu par les salariés, est le numéro 1 européen en matière d’actionnariat salarié.

Pour AG2S, qui se veut partie prenante dans la gouvernance du Groupe pour assurer la préservation de l’épargne des salariés et anciens salariés, un signal fort serait donné en réservant à notre association AG2S le siège d’administrateur représentant les actionnaires salariés au Conseil d’Administration d’ENGIE.


3/ Offre Réservée aux Salariés d’ENGIE

ENGIE a annoncé qu’une Offre Réservée aux Salariés (ORS) sera faite dans les prochaines semaines. L’association AG2S se félicite de cette décision qui répond à ses demandes réitérées et qui vont dans le sens souhaité tant par les salariés que par le Gouvernement. AG2S s’associe à la FAS pour souligner l’utilité d’ORS régulières qui permettent aux bénéficiaires d’être associés au capital de leur Entreprise. AG2S rappelle que des groupes de taille comparable à ENGIE proposent une ORS chaque année depuis plus de 25 ans à leurs salariés.

https://www.asso-ag2s.org/


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...