Connexion
/ Inscription
Mon espace

Logement neuf : Bordeaux, deuxième grande ville la plus chère de France

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

 

Grand changement dans ce baromètre des prix des logements neufs dans les 10 grandes villes françaises selon Trouver-un-logement-neuf.com : après une nouvelle forte hausse ces 6 derniers mois, Bordeaux débarque sur le podium devant Lyon, écartant Nice. Paris reste bien sûr leader.

La tendance semblait irrémédiable et c’est chose faite : Bordeaux vient de dépasser Lyon et Nice dans le classement des prix du neuf dans les 10 grandes villes de France.

L’attrait pour Bordeaux ne se dément pas. Sur les 12 derniers mois, Bordeaux est devenue la ville la plus recherchée par les internautes sur Trouver-un-logement-neuf.com. La cité girondine a réuni 14,3% des requêtes, devant Paris : 12,7%, Strasbourg : 9,6% ; mais aussi Lille et Toulouse. En queue de peloton, on trouve Nice et Lyon qui reculent encore, dépassées même par Mérignac, dans la métropole bordelaise et Rennes.
Le prix moyen d’un trois-pièces, surface de référence de ce baromètre, a grimpé dans la cité girondine de 21% en 6 mois à 325 000€ et du coup, Bordeaux se positionne à la deuxième place de ce classement, 1 000€ plus cher qu’à Lyon. Bordeaux qui signe aussi une hausse des prix tout à fait remarquable pour une grande métropole. Du jamais vu depuis la création de ce baromètre.


Nouvelle envolée des prix du neuf à Paris

Manque cruel d’offre ? Sérieuse montée en gamme des nouvelles opérations ? Les tentatives d’explications varient mais quoi qu’il en soit, les prix des logements neufs dans la capitale n’ont jamais été aussi hauts.
Il faut actuellement compter 784 000€ pour acquérir un trois-pièces dans Paris, soit une hausse de 17% en seulement 6 mois. En effet, le nombre de programmes neufs en commercialisation intra-muros a été divisé par deux en quelques mois : 33 actuellement sur Trouver-un-logement-neuf.com quand la norme est plutôt autour des 70 opérations commercialisées sur le site. Dans le même temps, on assiste à une montée en gamme avec des appartements neufs au-delà des 1,2 M€ pour un trois-pièces. De quoi faire s’envoler les prix du neuf dans la capitale.


Via ce lien
 accéder aux 3 points suivants et tableaux :

- Pression haussière dans les grandes métropoles
- Lille et Toulouse restent les plus abordables
- Tableau top 10 des prix du neuf dans les grandes villes françaises

www.trouver-un-logement-neuf.com

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...