Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Lecture du jour] « Jeux de Construction », ou l’habitat de demain comme dans un livre ouvert

BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’habitat de demain, présenté comme le socle d’une créativité sans limites pour répondre aux besoins les plus basiques tout en soulevant les problématiques du futur. « Alors que la surface est une donnée objective neutre, regardée depuis le sol et fondamentalement indifférente, l’espace est une réalité subjective et vécue, ressentie dans toutes les dimensions de l’habitacle, mais aussi dans le corps de l’habitant, dans sa façon de se mouvoir dans ce lieu ».

Les notes sérieuses et moins sérieuses de Laurent Strichard et Yves Crochet, sous la forme de textes et d’un dialogue avec l’écrivain Pascal Bacqué, offrent les clés d’une réflexion horizontale créative et réactive pour rêver et réaliser l’habitat de demain à travers autant de styles littéraires que de sujets sociétaux et philosophiques qui le redéfinissent.


La dualité de l’immobilier d’hier et de demain 

Dans cet essai, différentes visions de l’immobilier et du logement sont étudiées :
- Dans sa fonction primaire dite « animale », l’immobilier répond au besoin de protection et de repos. On parlera d’immobilier-tanière.
- Dans sa fonction humaine, l’immobilier permet de favoriser la pensée, la réflexion et la sensibilité. Open Partners met en avant le fait que l’immobilier aujourd’hui doit prendre en compte ce qui fait la richesse de la vie humaine pour le respect de sa dignité. On parlera de l’immobilier vivant.


La pauvreté de l’étudiant d’aujourd’hui n’est pas celle d’hier 

Les auteurs mettent en parallèle au sein d’une nouvelle, les souffrances du jeune Ganstaric à celles du personnage de Rastignac de Balzac, tous deux étudiants et tous deux pauvres à différentes époques, mais pour des raisons différentes.
« Rastignac vivait pauvrement parce qu’il était pauvre, tandis que [Ganstaric], qui d’une certaine manière était riche, devait aussi vivre dans la misère, comme tant et tant d’étudiants ».


Le Coworking, le co-living face à la sauvegarde de la solitude, denrée rare de demain 

Face aux enjeux actuels de regroupement du travail et de la vie, les auteurs accompagnent le lecteur vers un futur dans lequel la protection des personnes, de leur autonomie et la préservation identitaire de l’intimité par la solitude sera le prochain enjeu des promoteurs.
« Oui, l’un des enjeux éthiques du monde de demain ce sera de sauver la solitude - car on a beau dire, c’est elle, mieux encore que tous les groupes en fusion, qui a donné à l’homme ses plus belles œuvres et ses plus beaux moments ».


La mission sociale et d’intérêt général de l’acteur privé 

Par sa liberté d’action, l’acteur privé doit intégrer les questions d’intérêt général. C’est l’intime conviction des auteurs qui, dans ce chapitre, expliquent de quelle manière ils ont systématisé cette ambition en créant l’OpenLab, ouvrant le dialogue entre les entrepreneurs, constructeurs, techniciens, architectes et utilisateurs, sous le regard d’écrivains, de philosophes et d’artistes.

Ce livret prouve qu’il est possible d’être un promoteur ouvert à la réflexion et à la discussion pour le logement de demain. Véritable force de propositions Laurent et Yves matérialisent par l’intermédiaire d’Open Partners, leur démarche horizontale et user friendly en soumettant par exemple, lors de la conférence consensus du logement, l’idée d’une nouvelle catégorie d’habitat pour les jeunes : « la résidence junior », une solution pour les résidences universitaires et jeunes

____________________________ 

Format : 12 x 19 cm   
Pagination : 76 pages
Auteurs : Ouvrage collectif
Open Partners
Éditeur : Edition BoD
Code ISBN : 978-2-3221-6778-7
Prix public : 17€, ebook 4,99€
Date de parution : février 2018

www.openpartners.fr/

 

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation