Connexion
/ Inscription
Mon espace

Location meublée à Paris : les desiderata des résidents étrangers

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Etudiants, professionnels en mobilité, expatriés... Les étrangers sont de plus en plus nombreux à venir s'installer à Paris et à choisir la location d'un hébergement meublé pour se loger dans la capitale. Mais quelles sont les attentes de ces locataires ?

Agence immobilière spécialisée dans la location meublée à Paris, Lodgis a analysé, à partir des demandes de sa clientèle internationale, les aspirations locatives de nos voisins européens, d’outre-Atlantique et d’Asie. Petit tour du monde des habitudes de chacun.


La localisation, un critère commun

Quelle que soit leur nationalité, les étrangers ont tous un faible pour le centre de Paris. Ils sont à la recherche de quartiers à la fois authentiques et tranquilles où ils pourront pleinement profiter de l’offre culturelle parisienne : musées, spectacles, théâtres, bars, restaurants, etc.
Cette affection pour les arrondissements centraux - du 1erau 8ème - est particulièrement marquée chez les Chinois et les Brésiliens qui souhaitent également être au plus près des principaux monuments de la capitale.
Les Russes et les Japonais préfèrent plutôt les quartiers cossus de l’ouest parisien qui leur garantissent confort et sérénité.


Charme de l’ancien ou confort du neuf ?

L’architecture haussmannienne avec ses parquets, ses moulures et ses cheminées, fait craquer les Américains qui apprécient les appartements du XIXe siècle qu’ils trouvent chaleureux. Les anglo-saxons eux aussi adorent le charme de l’ancien avec une préférence pour les appartements sous les toits de la capitale.
Côté japonais, si le charme de l’ancien n’est pas forcément recherché, le parquet est un critère de choix dans leur prise de décision. A contrario, les Russes apprécient les appartements modernes, de préférence refaits à neuf et équipés de mobilier contemporain.


Les indispensables…

Certaines nationalités ont des critères de recherche précis pour leur location. Ainsi les Américains et les Italiens font de la cuisine une pièce essentielle. Elle doit être équipée, moderne et fonctionnelle.
Par ailleurs, les Américains, qui craignent la chaleur, sont fans de l’air conditionné. A l’inverse, leurs homologues russes, à priori accoutumés à des températures négatives, semblent surchauffer leur appartement en hiver ! Le chauffage central est donc de mise.
Enfin, la connexion internet est indispensable pour les ressortissants américains, italiens et allemands : il est impensable pour eux de séjourner dans un appartement sans Wi-Fi.


…Et les surprises !

Les locataires Brésiliens accordent beaucoup d’importance à la beauté et à la propreté des parties communes. Une copropriété bien entretenue sera un atout pour les séduire selon Lodgis.
Côté salle de bain, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Les Américains aiment les douches alors que les Japonais préfèrent les baignoires. Enfin, le must pour les Italiens est d’avoir une salle de bain et des sanitaires aussi agréables que le séjour !
Pour nos voisins Anglais, « Tea time » en fin de journée oblige : ils apprécieront tout particulièrement la présence d’une bouilloire, peut-être pour combler le mal du pays...


Solution d'hébergement particulièrement adaptée pour un séjour de quelques mois dans la capitale ou pour une expatriation au long cours, la location meublée connaît un succès grandissant auprès des résidents étrangers. Mais à chaque nationalité ses particularités...
Aussi à l’heure d’équiper son meublé pour le louer auprès d'une clientèle internationale, il peut être opportun d’adapter l'aménagement du bien en fonction des desiderata de chaque nationalité.

www.lodgis.com

 

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...