Connexion
/ Inscription
Mon espace

Lombard Odier et le Fonds mondial mettent l’investissement privé au service de la santé mondiale

BE - Culture & Société
ABONNÉS

 

Objectif : faciliter la contribution des investisseurs à la lutte contre plusieurs problèmes sanitaires majeurs. Les deux entités vont développer conjointement des solutions novatrices permettant d’aider les investisseurs à atteindre leurs objectifs financiers tout en contribuant à l’édifice social.

Lombard Odier et le Fonds mondial* partagent une conviction : les investissements du secteur privé constituent une ressource fondamentale qui doit être utilisée à meilleur escient pour soutenir la feuille de route du développement durable, en particulier pour l’éradication du VIH, de la tuberculose et du paludisme, et la création de systèmes de santé solides et pérennes. Les besoins en capitaux sont considérables. Pour la période 2017-2019, la mise en œuvre des stratégies déjà approuvées pour lutter contre ces trois maladies dans les pays bénéficiaires des investissements du Fonds mondial nécessiterait une enveloppe supplémentaire de 20 Mds$.Chaque dollar supplémentaire aidera ainsi à maximiser l’impact positif du partenariat du Fonds mondial. Des financements plus conséquents permettraient aussi de mettre en œuvre des approches innovantes, avec de meilleurs résultats sur les communautés touchées par ces maladies.

Le Fonds mondial est le fruit d’un partenariat et investit près de 4 Mds$ par an pour soutenir des programmes dirigés par des experts locaux dans plus de 100 pays. Il a permis de sauver 22 millions de vies depuis 2002. Ce partenariat s’attachera à trouver des solutions facilitant la contribution du secteur privé au travail essentiel réalisé par le Fonds mondial tout en répondant aux exigences financières des investisseurs. Il s’intéressera, par exemple, à des structures permettant un partage des gains réalisés sur les investissements. L’idée est également de soutenir plus largement les Objectifs de développement durable des Nations-Unies, en particulier les cinq premiers, visant à éliminer l’extrême pauvreté et la faim, permettre à tous de vivre en bonne santé, assurer l’accès à une éducation de qualité et parvenir à l’égalité entre les sexes.

Engagé depuis toujours dans des causes sociales et humanitaires, Lombard Odier a développé de nombreux instruments financiers novateurs pour construire des ponts entre le monde de l’investissement et celui de la philanthropie.

www.lombardodier.com

*Le Fonds mondial est un partenariat du 21e siècle conçu pour mettre plus rapidement un terme aux épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. Formant un partenariat entre les autorités publiques, la société civile, le secteur privé et les personnes touchées par les maladies, le Fonds mondial collecte et investit près de 4 Mds$ par an à l’appui de programmes dirigés par des spécialistes locaux dans plus de 100 pays.
www.theglobalfund.org/fr/ 

 

Lire la suite...


Articles en relation