Connexion
/ Inscription
Mon espace

2017, retour à un niveau de défaillances d’entreprise d’avant-crise

BE - Culture & Société
ABONNÉS

 

Ellisphere, référence française de l’information économique et financière auprès des entreprises en France et à l’international, dresse le bilan des défaillances d’entreprise à fin décembre 2017 en France métropolitaine, sur 10 années d’évolution.


Repli général des défaillances d’entreprise

En 2017, la baisse des défaillances d’entreprise, déjà engagée en 2016 à -7,7, s’est largement poursuivie avec un repli de 6,5% en année pleine. Avec 53 463 défaillances en 2017, le niveau est revenu quasiment à celui d’avant-crise en 2008.
Ce retrait de la sinistralité s’accompagne d’un allègement du coût économique des défaillances. Ainsi, les encours auprès des fournisseurs des entreprises défaillantes ont baissé de 8,9%, et les encours des crédits accordés par les établissements financiers à ces mêmes entreprises défaillantes ont diminué de 4,9%.


Les TPE et sociétés commerciales toujours en première ligne

En 2017, l’entreprise défaillante demeure essentiellement la TPE. Ainsi, 91% des entreprises défaillantes salariaient moins de 10 personnes et 95,6% enregistraient un CA inférieur à 2 M€. A l’inverse, les PME, ETI et Grandes Entreprises ont mieux résisté. Enfin, les sociétés commerciales constituent encore l’essentiel des défaillances avec 77,3%, suivies des entreprises individuelles avec 18%.


Certains secteurs d’activité profitent de l’embellie

En 2017, le trio de tête des secteurs d’activités enregistrant le plus de défaillances demeure inchangé : le BTP cumule près de 28% des défaillances, suivi des Services aux particuliers avec 18% et des Services aux entreprises à 9%. Ces 3 secteurs regroupent ainsi 55% des ouvertures de jugements enregistrées en 2017, contre 57% en 2016.
Toutefois, la reprise des carnets de commandes dans le BTP en 2017 a soutenu l’activité du secteur pour lequel la baisse des défaillances (-12,1%) est l’une des plus importantes enregistrées sur l’ensemble des secteurs activités. L’embellie a également touché les Services aux Entreprises et les Services aux particuliers, activités où les défaillances sont en net repli (respectivement - 8,2 et - 7,7%).


Un coût social des défaillances moindre

Sur toute l’année 2017, les défaillances ont menacé près de 152 400 postes salariés. Toutefois, après 2 années de hausse, ce chiffre est en baisse de 7%. Les 3 secteurs d’activités enregistrant le plus de salariés menacés par les défaillances restent inchangés : BTP, Services aux particuliers et Services aux entreprises qui cumulent ainsi 49% des effectifs menacés par la totalité des défaillances tous secteurs d’activités confondus. Mais sur la période, ces 3 secteurs bénéficient d’un repli significatif du nombre d’effectifs menacés (entre - 7,6 et - 11,2%).


Trois régions cumulent près de 51% des effectifs menacés par les défaillances :

L’Ile-de-France pour 30,4%, l’Auvergne-Rhône-Alpes pour 11,1% et la région Sud-PACA pour 9,1%. Si le nombre d’emplois menacés a augmenté dans les Hauts-de-France et en Corse, la courbe s’est nettement inversée pour le Centre - Val de Loire, la Bretagne, les Pays de la Loire et la Bourgogne-Franche-Comte où la baisse du nombre d’emplois menacés est supérieure à 20%.

www.ellisphere.com

 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...