Connexion
/ Inscription
Mon espace

Directive MiFID II : plus que des exigences, une opportunité

ABONNÉS

 

Le point avec Valérie Spies, Directrice générale déléguée de Degroof Petercam France

Pour mettre en place sa politique de création d’un marché unique des services financiers et donc harmoniser les règles en vigueur au sein des institutions financières dans les pays membres, la Commission européenne a élaboré en 2007 une directive appelée MiFID (Markets in Financial Instruments Directive).

Une mesure-phare de cette directive : faire en sorte que les institutions financières proposent des solutions d’investissement strictement en phase avec le profil d’investisseur de leurs clients. Comment ? Au moyen d’un questionnaire définissant le profil des clients et le niveau de risque qu'ils sont prêts à prendre en compte, afin de bien connaître ceux-ci.


Une nouvelle phase de cette directive (MiFID II) a été adoptée

Elle vise en essence à renforcer les mesures qui permettent de défendre les intérêts des investisseursdans leur relation avec leur partenaire financier. Cette directive est entrée en vigueur en France le 3 janvier 2018.

Les principes-clés et les objectifs de la directive peuvent être résumés ainsi :
- renforcer la protection des investisseurs
- établir une transparence des frais liés à l’investissement
- renforcer la gouvernance des institutions financières


La protection des investisseurs
en 3 étapes

1. Un profil d’investisseur adapté
La directive prévoit en effet que les portefeuilles soient construits en adéquation avec les connaissances et l’expérience en instruments financiers, la situation financière et les objectifs du client. Ce processus implique une nouvelle évaluation de sa tolérance au risque ainsi que sa capacité à supporter des pertes en fonction de sa situation financière.

2. Une communication claire
La directive impose de fournir une information relative aux produits d’investissement qui soit complète et facilement compréhensive, afin de ne pas induire l’investisseur en erreur.

3. Une validation au cours du temps
Par la suite, dans le temps, un audit du portefeuille est effectué par l’institution financière pour s’assurer qu’il reste conforme aux objectifs définis initialement.


La transparence des frais

L’accent mis par la directive sur la transparence des frais vous permettra d’en connaître plus facilement le détail tout au long de notre processus d’investissement.

La gouvernance

MiFID II renforce la nécessité pour les institutions financières de disposer en interne d’un suivi des audits, de la conformité et des risques. Pour une meilleure gouvernance.

www.degroofpetercam.be

Soyez acteur de la finance responsable ! 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...