Connexion
/ Inscription
Mon espace

A seulement 26 ans, Nicolas Pereira veut bousculer le monde de la finance

ABONNÉS

Le crowdfunding est-il en passe de devenir un mode de financement comme un autre ? En tout cas, le succès du financement participatif ne se dément pas : selon une étude réalisée par KPMG et l'association professionnelle Financement Participatif France (FPF), la finance alternative a progressé de 100% entre 2015 et 2016. 

629 M€ ont ainsi été collectés en 2016, soit une progression de +40% par rapport à 2015. La France compte ainsi plus de 2,6 millions de financeurs. Au sein de cette dynamique très favorable, une autre tendance se dessine : de plus en plus de Français se tournent vers l’épargne éthique solidaire. En 2016, 9,76 Mds€ ont ainsi été déposés sur ce type de placements soit une hausse de 15,6% par rapport à 2015.

Dans ce contexte, Solylend, nouvelle plateforme spécialisée dans le crowdlending solidaire, apparaît comme une solution très efficace pour concilier les attentes des investisseurs et celles des porteurs de projet, le tout en redonnant du sens à l’épargne. Solylend veut rendre l’épargne utile en soutenant des projets sérieux et d’ampleur portés par des entreprises françaises qui agissent pour aider les populations dans les pays émergents.

Il est en effet urgent de se mobiliser : 72 millions d’enfants n’ont toujours pas accès à l’éducation, 1,3 milliards de personnes ne bénéficient pas de l’électricité et 2,5 milliards de personnes ne peuvent pas profiter de l’eau potable avec des infrastructures pérennes et durables.

Fondée en février 2017 par un jeune entrepreneur bordelais de 26 ans, Nicolas Pereira, Solylend finance ainsi des projets de grande taille, multi-enjeux, qui sont focalisés sur les pays émergents et qui ont un grand impact sur le développement du pays.
La plateforme solidaire lance une nouvelle campagne d’impact pour collecter les 100 000€ qui permettront à Sunwaterlife, startup toulousaine, d’installer des kiosques de purification d’eau autonomes afin de fournir à moindre coût une grande quantité d’eau potable en Côte d’Ivoire. Près de 16 000 personnes qui n’ont pas d’accès à l’eau aujourd’hui seront demain alimentés grâce à ce projet novateur.

L’innovation de cette startup a été primée à de nombreuses reprises et intéresse les pouvoirs publics : BPI France et la région Occitanie soutiennent financièrement cette innovation.


En 10 points, Solylend c’est :

1. Une plateforme dédiée aux grands enjeux du développement, unique en son genre, avec l’ambition de créer un outil de financement Nord-Sud citoyen et innovant

2. Des projets d’impact crédibles, sélectionnés pour leur sérieux, portés par des entreprises françaises : audit interne et externe de chaque projet, étude de la qualité et de la faisabilité du projet, voire d’apports d’actifs en garantie

3. Une communauté de prêteurs qui veulent rendre leur épargne utile à ceux qui en ont le plus besoin  

4. Un maximum de projets de grande taille financés pour soutenir un maximum de gens

5. Un engagement de résultat par une mesure d’impact systématique sur le terrain, afin de garantir à chaque prêteur que le projet qu’il finance a réellement changé la vie de milliers de personnes (en partenariat avec une agence spécialisée)

6. La possibilité d’agir concrètement et rapidement grâce à une plateforme web : il suffit de 3 minutes pour s’inscrire  

7. Un véritable accompagnement des entreprises sélectionnées : constitution du dossier, structuration de la communication, création de contenus graphiques/vidéos, relations avec la presse et suivi de l’exécution de la campagne  

8. Un retour sur investissement : il ne s’agit pas de dons mais de prêts rémunérés de 4 à 8%. L’argent récupéré via les taux d’intérêt peut d’ailleurs être réinvesti dans de nouveaux projets  

9. Une plateforme ouverte aux « petits » épargnants : le montant des prêts pour chaque financeur est compris entre 20 et 2000€

10. Si le montant du financement n’est pas réuni, la souscription est intégralement restituée aux investisseurs, et cela sans aucun frais.

Via ce lienaller à la rencontre de Nicolas Pereira, le jeune fondateur de Solylend, et lire les témoignages des investisseurs.

www.solylend.com/fr

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...