Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Tribune] Encadrement des loyers : la restriction territoriale à la seule ville de Paris était injustifiée

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Après Lille, le tribunal administratif de Paris annule l’encadrement des loyers, par Nicolas Sidier et Aurélie Pouliguen-Mandrin, Avocats associés, Péchenard & Associés

La loi Alur du 24 mars 2014 avait instauré un mécanisme d'encadrement des loyers consistant à limiter l'évolution du loyer d'un logement constituant la résidence principale du locataire lors de sa mise ou remise en location, ou encore lors du renouvellement du bail.

La loi avait prévu que cette réglementation s’applique aux « zones tendues », soit les « zones d’urbanisation continue de plus de 50 000 habitants où il existe un déséquilibre marqué entre l’offre et la demande de logements ».

Le dispositif devait donc englober Paris, Lille et les communes de leurs agglomérations respectives.

Compte tenu de la difficulté d’établir les références de loyers nécessaires à la mise en œuvre de l’encadrement des loyers, le dispositif est finalement entré en vigueur tardivement et uniquement à Paris, au mois d’août 2015, et à Lille depuis le 1er février 2017.

Le tribunal administratif de Lille avait annulé au mois d’octobre dernier les arrêtés d’encadrement des loyers, retenant que le dispositif ne se limitait pas à la ville de Lille mais devait également être appliqué à l’ensemble des 59 communes de son agglomération, ainsi que la loi le prévoit.

La même position a été adoptée par le tribunal administratif de Paris, qui a considéré que la restriction territoriale à la seule ville de Paris était injustifiée.

Monsieur Julien Denormandie, Secrétaire d'Etat à la Cohésion des territoires, a déjà indiqué que le gouvernement interjetterait appel du jugement et rappelé qu’« il [fallait] aller au bout de cette expérimentation, il [fallait] savoir si oui ou non l'encadrement des loyers marche » !

En pratique, l’encadrement des loyers à Paris a disparu le 28 novembre 2017 et les baux signés à compter de cette date n’y sont plus soumis. En revanche l’annulation des arrêtés ne devrait pas impacter les baux signés antérieurement à l’annulation des arrêtés litigieux.
Il doit être toutefois rappelé que reste applicable dans les zones tendues, le mécanisme du « plafonnement » des loyers, en vertu duquel le loyer d'un logement remis sur le marché après moins de 18 mois de vacance ne doit pas, en principe, être augmenté, au-delà de la variation de l’indice.

www.pechenard.com/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...