Connexion
/ Inscription
Mon espace

Grande distribution et loi anti-gaspillage

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Comerso*, une Start Up qui met la logistique et la rationalisation du don au service de la lutte anti-gaspillage, annonce que plus de 67 000 repas ont pu être distribués aux plus démunis par la banque alimentaire de Bordeaux, grâce à un partenariat avec Leclerc Mios. Ces résultats encourageants sont basés sur 8 mois de collaboration entre Comerso et Leclerc Mios, dans le cadre de l'application de la Loi Anti-Gaspillage.

Un partenariat anti-gaspillage au service des plus démunis
Depuis le démarrage du partenariat entre Leclerc Mios et Comerso le 1er mars  2017, 67 600 repas ont pu être distribués grâce à la récolte des invendus réalisée par Comerso. 33 800 KG de produits ont ainsi été donnés aux associations.
Equipés de camions réfrigérés et de systèmes informatiques qui garantissent la fraîcheur et la traçabilité des marchandises, les collaborateurs de Comerso récupèrent chaque jour les invendus de Leclerc Mios et les déposent à Mios (association « les liens du cœur ») le jeudi et à Bordeaux les autres jours de la semaine, dans les entrepôts de la banque alimentaire.

Un service gratuit pour les associations : des produits frais et plus variés
Malgré la baisse de leurs subventions, les bénévoles des associations disposent ainsi régulièrement, de produits frais, depuis les légumes et les fruits jusqu'aux laitages, pour enrichir et apporter plus de variété aux paniers distribués aux bénéficiaires. Ce service est totalement gratuit et peut être fourni chaque jour, selon les horaires d'ouverture des associations.

*COMERSO, est une société qui propose un ensemble d'outils permettant la collecte des denrées invendues auprès des enseignes alimentaires, le transport des produits en toute sécurité dans des camions réfrigérés et la distribution des dons aux associations.

http://comerso.fr

 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...