Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le destin incertain de la cryptomonnaie

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Une nouvelle étude dirigée par la City University of London montre que le Bitcoin ne domine pas le marché de la cryptomonnaie.  

Dirigée par la City Université de Londres et impliquant Dr Andrea Baronchelli, Laura Alessandretti et Abeer ElBahrawy, l’étude a révélé que les investisseurs dans les cryptomonnaies semblaient allouer leur argent sans tenir compte de facteurs tels que le prix d'une cryptomonnaie ou les propriétés de sa technologie sous-jacente.
En adoptant une perspective écologique, les auteurs démontrent qu'un modèle évolutionniste simple est capable de produire différents résultats empiriques clés tels que la distribution des cryptomonnaies, la capitalisation boursière ou le taux de rotation dans les premières positions.

Les résultats suggèrent que l'évolution du marché de la cryptomonnaie a jusqu'à présent été régie par des forces « neutres », où aucune crypto-monnaie n'a montré un fort avantage sélectif par rapport à l'autre.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Pour le coordonnateur de l'étude, Andrea Baronchelli, professeur au Département de mathématiques de City, University of London : « Bitcoin a régulièrement reculé face aux monnaies qui le secondaient et les utilisateurs ne semblent pas avoir accordé beaucoup d'attention aux progrès technologiques, jusqu'à présent. Au contraire, nos résultats confortent un scénario dans lequel les investisseurs choisissent les cryptomonnaies dans lesquelles investir proportionnellement à la part de marché des cryptomonnaies, et rien d'autre. Bitcoin n'est pas seul ou invincible, et nous croyons que notre étude représente un premier pas vers une meilleure compréhension et modélisation du marché de la cryptomonnaie ".

Dr Anne Kandler de Max Planck Institute for Evolutionary Anthropology et Dr Romualdo Pastor-Satorras de l'Universitat Politecnica de Catalunya sont également co-auteurs de cette étude.

www.city.ac.uk 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...