Connexion
/ Inscription
Mon espace

Engagement croissant des "Elite Entrepreneurs" en faveur de l’impact positif

BE - Culture & Société
ABONNÉS

La 4e édition du « Global Entrepreneur Report 2018 »* révèle que 39% des "Elite Entrepreneurs" sondés considèrent désormais l’impact positif comme un critère clé dans l’évaluation de la performance des entreprises, contre 10% il y a 2 ans. Cette forte augmentation indique clairement que les entrepreneurs ont changé de cap, et ce dans toutes les régions.

Au cours des 12 derniers mois, le concept d’impact positif - qui consiste à s’assurer que les entreprises, les investissements et les agissements personnels contribuent à rendre le monde meilleur - s’est en effet hissé au rang de priorité des entrepreneurs.

L’Etude, réalisée auprès de plus de 2 700 entrepreneurs multimillionnaires dans 22 pays, à la tête d’un patrimoine total cumulé de 36 Mds$, souligne que :

- 55 % d’entre eux déclarent consacrer une partie de leur patrimoine à atteindre des résultats socialement responsables.

- 80 % estiment que l’entrepreneuriat est le moyen le plus efficace pour générer un impact local ou mondial, notamment en matière de protection de l’environnement, dont 53% en Chine. Tandis que l’énergie verte constitue la principale cause d’engagement en Europe pour 35%, la création d’emplois figure en tête de liste aux États-Unis et au Moyen-Orient pour 36  et 40%.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

À l’avenir, les Elite Entrepreneurs prévoient d’intensifier leur implication dans :
- les fonds d’investissement : 34%
- le financement de start-up : 34%
- le capital-investissement : 32%
- le financement de fonds propres : 32%
- l’investissement à impact social : 29%

« L’évolution rapide des états d’esprit se répercute sur les pratiques d’investissement des Elite Entrepreneurs. Les encours en « investissements responsables » gérés par BNP Paribas Wealth Management ont récemment franchi la barre des 10 Mds€ ; ce chiffre a été multiplié par dix en l’espace de six ans. Cette tendance illustre clairement l’appétit croissant de nos clients pour ces types de stratégies », déclare Sofia Merlo, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management. 

« Leurs investissements peuvent renforcer leur volonté d’agir pour léguer un monde meilleur aux générations futures, tout en reflétant leurs propres valeurs. Les « Millennipreneurs », dont le potentiel patrimonial est considérable, ouvriront la voie : 64 % d’entre eux sont déjà activement engagés dans l’investissement à impact social, notamment en matière de création d’emplois », souligne Vincent Lecomte, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management.


L’étude a également mis en évidence des variations par pays

Pour la France, 55% des sondés déclarent avoir consacré une partie de leur patrimoine aux investissements responsables et ce dans 3 secteurs principaux : l’investissement durable et responsable (26%), le crowd-funding (21%) et l’investissement soutenant la cause environnementale (21%). Les 3 causes majeures dans lesquelles les Elite Entrepreneurs français espèrent avoir un impact est la création d’emplois (40%), la protection de l’environnement (36%) et la lutte contre la pauvreté (31%).

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


Les 5 profils internationaux des Entrepreneurs à impact

1/ Ultrapreneurs : Entrepreneur dont le patrimoine net investissable est supérieur à 25 M$

67% des Ultrapreneurs sont des « investisseurs responsables », les enjeux environnementaux et sociaux étant au cœur de leurs investissements afin de créer des emplois (41%), de protéger l’environnement (38%) et de favoriser la transition énergétique (32%).


2/ Serialpreneurs : 
Entrepreneur détenant ou ayant créé au moins 4 entreprises en activité

Les Serialpreneurs visent une utilisation stratégique de leur patrimoine afin de soutenir d’autres entreprises à fort potentiel : ils allouent 15% de leur portefeuille à l’investissement providentiel (« angel investments ») et au capital-investissement pour financer de nouvelles entreprises.


3/ Millennipreneurs :
Entrepreneur âgé de moins de 35 ans

46% affirment déterminer leur réussite professionnelle à l’aune de leur impact social, contre 39% pour l’ensemble des entrepreneurs. La majorité d’entre eux indiquent toutefois ne pas être satisfaits de leurs réalisations en la matière et inscrivent l’impact social dans leurs priorités.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


4/ Femmes Entrepreneurs
 

Les Femmes Entrepreneurs continuent d’être plus performantes que la moyenne de leurs homologues masculins avec une valeur nette moyenne plus élevée. Elles sont plus enclines (37%) que ces derniers (33%) à détenir des placements ESG pour garantir un impact positif.


5/ Boomerpreneurs
 : Baby-boomers âgés de plus de 55 ans

Les Boomerpreneurs sont engagés face à leurs responsabilités sociales et sont plus convaincus que les jeunes générations de l’impact social qu’ils ont pu créer lors des 19 années en moyenne depuis la création de leur entreprise. 45% d’entre eux détiennent des investissements à visée sociale ou environnementale avec comme instruments privilégies les fonds d’actions et les investissements soutenant la cause environnementale.

Accéder à l’intégralité du rapport, version anglaise, via ce lien

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le financement des fintech dans le monde en 2018 et les prévisions pour 2019

KPMG, réseau international de cabinets d'audit et de conseil, publie :- d'une part le bilan des investissements dans les fintech dans le monde via son étude « Pulse of Fintech », et- d'autre part les 10 principales prédictions pour 2019 2018 : Extrait de l'étude « Pulse of Fintech » Dans le monde : 2018, année « blockbuster » ! - Les investissements dans les fintech dans le monde en 2018 atteignent le montant record de 111,8 Mds$ - soit une hausse de +120% vs/ 2017. « Depuis le lancement de...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...