Connexion
/ Inscription
Mon espace

La dette française reste inéligible pour les fonds DPAM

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Depuis 2007, Degroof Petercam AM (DPAM) classe les pays de l'OCDE selon leur profil de durabilité. Cette méthodologie propriétaire s’articule autour de 5 domaines :
- « Transparence & Valeurs démocratiques »
- « Environnement »
- « Éducation & innovation »
- « Population, Santé & Répartition des richesses »
- « Économie »

Au cours des 10 dernières années, la méthodologie a évolué afin de prendre en compte les évolutions sociétales et nouvelles perspectives. Cependant, le cœur de la méthodologie est resté inchangé, permettant de tirer des conclusions circonstanciées. Dans le cadre de la COP23, la conférence sur les changements climatiques qui se tient actuellement à Bonn, DPAM s’est concentré sur les thèmes « Environnement » et « Éducation & innovation ». Le thème « Transparence & Valeurs démocratiques », présente la pondération la plus élevée dans la méthodologie.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


1/ Transparence & Valeurs démocratiques

- Au cours des 10 dernières années, nous avons assisté à un déclin de la transparence et des valeurs démocratiques au niveau pays OCDE. Cette conclusion est tirée de la méthodologie de DPAM et est corroborée par les recherches, comme, par exemple Freedom House et The Economist (Democracy Index).

- Le Japon affiche l'amélioration la plus importante en termes de Transparence & Valeurs démocratiques. Cette évolution tient à un accroissement de la liberté de la presse, à une baisse de la criminalité, à la diminution de la population carcérale et au renforcement des droits civils.

- Les Pays-Bas, qui arrivaient en 3ème position en 2007, sont relégués à la 7ème position en 2017. La Belgique reste stable, en 11e position, mais obtient un score inférieur à 2007.

- La France chute de la 17e à la 20e place. Le pays montre en effet une détérioration générale en termes de transparence et de valeurs démocratiques, le pilier le plus important de notre pondération, en particulier en ce qui  concerne les libertés civiles, qui ont perdu un point selon Freedom House, une diminution assez notable pour un pays démocratique de la zone euro. L'état d'urgence quasi permanent à la suite des attentats terroristes continue de peser sur le sentiment et la perception de la violence et de la criminalité. En outre, la situation crée des tensions liées notamment à l'augmentation de l'immigration et des revendications religieuses.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


2/ Environnement

- L'évolution générale de la France dans la catégorie « Environnement » est positive. La COP21 et l'Accord de Paris sur le climat ont contribué à sensibiliser sur le sujet.
- Bien que la France soit championne de la COP21, de l'Accord de Paris et de l'article 173 en particulier, elle est à la traîne en termes de production des énergies renouvelables. L'engagement de la France à atteindre les objectifs 2020 de l'UE dépasse à peine la barre des 20% d’énergies renouvelables dans le mix énergétique (objectif : 23%).
- Alors que l'article 173 oblige les propriétaires et gestionnaires d'actifs à financer la transition vers une économie sobre en carbone, le gouvernement français continue aujourd'hui à financer les énergies fossiles.
- Les taxes environnementales françaises s'élèvent à 1,97 % à peine, contre 27,13 % pour la fiscalité sur le travail.


3/ Éducation & innovation

- En termes de qualité de l'éducation, la Belgique et la France atteignent à peu près le même niveau, dépassant les Pays-Bas et l'Allemagne. Scores indicatifs : BE (4,31), FR (4,37), NL (4,19), DE (3,98).
- En termes d'innovation, l'Allemagne éclipse la France, la Belgique et les Pays-Bas. Scores indicatifs : BE (3,17), FR (2,80), NL (3,04), DE (3,22).
- En termes de R&D, la France reste à la traine vis-à-vis de ses voisins, notamment l’Allemagne. La réduction des investissements publics, qui vise une meilleure santé budgétaire du pays, ne promet malheureusement pas d’amélioration de l’innovation, pourtant déterminante pour le futur des états.
- En termes relatifs, la France est mieux positionnée que la Belgique et l'Allemagne sur le plan de l'accès aux connaissances de base et à l'enseignement supérieur, mais la question de l’égalité d’accès subsiste, notamment les divergences importantes entre les étudiants issus de milieux socio-économiques différents.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


4/ Économie

- Par rapport à un échantillon pertinent de pays, Autriche, Belgique, Danemark, Pays-Bas, Italie et Suisse, l'Allemagne obtient le score le plus élevé, montrant qu‘elle demeure le moteur économique de l'UE. Dans l’échantillon, seule la Suisse affiche un taux de chômage inférieur.

- Les efforts entrepris aujourd'hui en France, en termes d'ajustements fiscaux et budgétaires, ne sont pas suffisants et sont même mis en péril
car ils ont principalement été obtenus grâce à :
1 : des taux faibles et, par conséquent, des charges d'intérêts réduites, et
2 : des coupes sombres dans les investissements publics. Si les taux augmentent (ce qui est déjà le cas), la pérennité sera remise en question.

- L’appui de la France à une politique monétaire extrêmement accommodante et rendant sa charge d’intérêt faible, est relativement dangereuse aujourd’hui. En effet, le niveau de la dette publique continue d'augmenter, en parallèle avec la dette des entreprises. La dette des ménages reste stable alors qu’elle est en baisse dans l’OCDE. Une remontée des taux peut être très coûteuse dans une telle structure d’endettement.

- En dépit des efforts du Président Macron pour réformer le marché du travail, le chômage à long terme continue d'augmenter alors qu’elle diminue en moyenne dans les pays de l'OCDE. C'est un point d’attention car le marché du travail réalise de bonnes performances mais le ratio de dépendance vieillesse est parmi les plus élevés

www.degroofpetercam.be/fr

     

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...