Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les TPE retrouvent le sourire en 2016 !

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Extrait de la conférence de presse FCGA / Banque de France du 18 octobre 2017

Intervention d’Yves Marmont, Président de la FCGA (Fédération des centres de gestion agréés), Président de la commission des études économiques 

Des chiffres d’affaires en hausse, une rentabilité qui s’améliore, une conjoncture plus favorable… L’activité des petites entreprises du commerce, de l’artisanat et des services redémarre en 2016. C’est ce que révèle l’étude « Chiffres et Commentaires » que vient de publier la FCGA.
77 professions analysées, 11 secteurs passés au crible, des témoignages de professionnels : le document fourmille de données inédites. Synthèse des principaux enseignements à lumière de l’enquête annuelle de l’INSEE sur le commerce.

Les commerçants et les artisans peuvent se frotter les mains ! En 2016, les affaires reprennent dans les petites entreprises de proximité. Deux études de référence (Le commerce en 2016, INSEE, et Chiffres et Commentaires n° 23, FCGA) révèlent que l’activité globale des détaillants progresse l’année dernière. Même si, derrière cette tendance générale positive, on trouve des réalités sectorielles contrastées :

- Dans le commerce de détail et l’artisanat commercial (boulangeries, pâtisseries, charcuteries), les ventes augmentent de 0,7% en valeur, selon l’INSEE. Elles s’élèvent au total à 498 Mds€ TTC.
- Dans le commerce et la réparation automobile, toujours selon la même source, le chiffre d’affaires s’envole de 6,5%, pour atteindre 117 Mds€. Du jamais vu depuis 1994 ! A retenir également, la belle performance du commerce alimentaire spécialisé et de l’artisanat commercial dont les ventres progressent de 4,6% en volume.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

L’accès au crédit reste globalement aisé

Intervention de Jacques Fournier, Directeur général des statistiques de la Banque de France.

La Banque de France mène une enquête trimestrielle auprès d’entreprises sur leur accès au financement bancaire ; environ 4 000 PME et 500 ETI ont répondu, ainsi que 2 000 TPE grâce à un partenariat avec la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA).

Au 3ème trimestre 2017, la demande de nouveaux crédits de trésorerie est stable, tant pour les PME que pour les TPE. Pour les crédits d’investissement, la demande des TPE se maintient tandis que celle des PME baisse un peu.

L’accès aux crédits de trésorerie des TPE reste dans la tendance globale des derniers trimestres tout en baissant légèrement : 67% après 69%.

L’obtention de crédits d’investissement progresse en revanche ce trimestre : 84% des TPE ont obtenu en totalité ou en grande partie les financements souhaités, contre 81% le trimestre précédent. Plus spécifiquement pour les crédits d’équipement, l’obtention rebondit à 88% après 82%. 

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

Lire la suite...


Articles en relation