Connexion
/ Inscription
Mon espace

Trophées 2018 des frais bancaires

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le comparateur bancaires meilleurbanque.com édite ses trophées des tarifs bancaires en passant au crible 110 banques traditionnelles et 58 banques et agences en ligne de l’hexagone. A partir de 3 profils de consommation bancaire - jeune, classique et premium - les lauréats sont classés selon les nouvelles régions françaises.  


Tarifs : une modération en trompe l’œil 

L’augmentation des tarifs sur les 3 profils est, cette année, modérée : 0,97% pour le profil jeune, 0,4% pour le profil classique, et +1,33% pour le profil premium. Mais cette tendance ne touche malheureusement pas les packages - détenus par la moitié des clients français - qui prennent 3,14% en un an sur le profil jeune et 3,87% pour le profil classique. Un chiffre bien plus élevé que l’inflation générale sur la période (0,9%). Seul le package premium baisse (-1,3%).

Les hausses restent importantes sur les frais de tenue de compte : de 7 à 8% selon les profils.

Ces frais se multiplient d’ailleurs et certaines banques les ont fortement augmentés : c’est le cas par exemple de La Banque Postale - où ils étaient peu élevés -  et du Crédit Agricole Charente-Périgord, où ils ont doublé en un an !

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Les cartes à débit immédiat augmentent également sous l’effet de la DSP2 :
- la carte classique prend ainsi 3,9% en un an 
- la Gold/Premier, 1,39%…à l’inverse de la carte classique à débit différé, qui elle, baisse de 0,69%.

Les hausses sont également fortes sur les frais annexes, comme le chèque de banque à +4,7%, la refabrication de carte à +5,8% ou la remise de chéquiers à +5,3%. « A contrario, certains postes ont connu des baisses, comme l’abonnement aux espaces internet (entre -17 et -21% selon les profils) ou les virements permanents par internet, mais il est vrai que la norme du marché est désormais la gratuité », rappelle Maxime Chipoy, responsable Meilleurebanque.

A l’échelle nationale, les régions les moins chères se situent à l’ouest (Pays de la Loire, Nouvelle Aquitaine, Bretagne). Les inflations les plus fortes se retrouvent en Corse (+2,7%), dans les Hauts de France (+2,6%) et en Occitanie (+2,2%).


Trophées : Crédit Agricole et pure players en ligne toujours devant

L’étude de 744 offres bancaires dans les 13 régions françaises a permis de décerner 111 Trophées aux établissements traditionnels les plus compétitifs. Le Crédit Agricole remporte cette année 55 trophées dans 34 des 39 catégories existantes. Le Crédit Coopératif est la seconde banque la plus primée, avec 27 Trophées en 2018. Le Crédit Mutuel prend la 3ème place du Podium, avec 11 prix sur 8 régions

Classement des banques disponible via ce site 

 



 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...