Connexion
/ Inscription
Mon espace

Taux immobiliers : Septembre, l’heure de vérité

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Une analyse d’Empruntis

Les vacances poussent certaines banques à rehausser leurs barèmes, surtout celles qui ont atteint leurs objectifs, ou sont en passe de le faire ! Si l’été est effectivement historiquement propice à des hausses de taux, cette année le niveau d’augmentations est bien plus maîtrisé : sur les 32 nouveaux barèmes reçus, 17 sont à la hausse, un mouvement plus marqué qu’en juillet. La région Ouest est la grande gagnante.

6 nouvelles grilles, dont 3 à la hausse :

- La région Rhône-Alpes-Auvergne propose les meilleures conditions sur 20 ans : 1,31%, pour les meilleurs profils.

- Les régions Est, Sud-Ouest, Ouest et Méditerranée présentent, à contrario, le taux mini le plus élevé sur 20 ans : 1,42%.

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Tout devrait donc se jouer au mois de septembre

« Quelques banques devraient persévérer dans la baisse afin de combler leur retard car il ne reste plus que 2 mois pour finaliser les objectifs de 2017. Celles mieux positionnées lèveront le pied, indique Cécile Roquelaure, Directrice Communication et Etudes d’Empruntis. « Nous pourrions cependant constater une baisse des taux… En effet, certaines banques seront prêtes à consentir de réels efforts pour les meilleurs profils, une sélectivité assez classique en cette période. Mais dans un mouvement de hausse des taux, cela pourrait créer des inflexions qui pourtant ne profiteront pas à tous. Il faudra donc dans cette période charnière, bien choisir les banques à mettre en concurrence et surtout valoriser son dossier au maximum en proposant des contreparties pour obtenir un rabais sur son taux… »

http://www.empruntis.com/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...