Connexion
/ Inscription
Mon espace

Récolte de blé tendre : rendement moyen mais qualité exceptionnelle

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Michel Portier, Directeur général du groupe Agritel, commente les résultats du sondage annuel réalisé auprès d’opérateurs de la filière : « Agritel estime la récolte de blé tendre française à 36,64 millions de tonnes. Celle-ci, d’une très grande précocité, s’affiche sur la moyenne 2008/2015, avec toutefois un rendement moyen national de 71,20 quintaux/hectare en retrait de -3,6% par rapport à la moyenne de cette période»

Le maintien d’une surface très élevée en hausse de 3,6% par rapport à la période de référence permet de compenser la chute de rendement.
Cette dernière est la conséquence du déficit hydrique printanier avec toutefois de très fortes hétérogénéités.  « Il est fréquent d’observer des écarts de rendements allant du simple au double au sein d’une même exploitation selon les types de sols et selon les précédents », précise Michel Portier, qui ajoute « les écarts sont aussi importants d’une région à l’autre selon les cumuls et la répartition de la pluviométrie »..
Les régions Poitou-Charentes, Limousin, Picardie et Champagne Ardennes sont particulièrement affectées par la baisse des rendements mais c’est la Lorraine qui souffre le plus avec une chute approchant les -20 %. 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Une qualité de blé tendre exceptionnelle dans l’ensemble
Les conditions particulièrement chaudes et sèches de la fin de cycle auront permis d’atteindre sur une large partie du territoire de très hauts niveaux qualitatifs « Les poids spécifiques sont généralement élevés tandis que le cap des 12 % de protéines sera probablement dépassé cette année », détaille Michel Portier. Seules quelques poches très localisées de dégradation qualitative sont à déplorer suite aux pluies de début juillet.

« La qualité de la récolte 2017 permettra à la France de reconquérir les marchés perdus avec la médiocre récolte 2016 voire même d’en gagner de nouveaux sur un marché international qui s’annonce plus ouvert pour cette nouvelle campagne », conclut Michel Portier.

http://www.agritel.com/fr/

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...