Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

L'impact positif de Facebook sur l'activité des e-Commerçants

Selon l’étude Oxatis/KPMG, plus de 30% des e-Commerçants qui utilisent Facebook mesurent un impact positif sur leur chiffre d’affaires

L’année 2016 marque un tournant avec le développement des ventes sur smartphones et l’impact des réseaux sociaux sur l’activité des e-Commerçantsfrançais. L’étude Oxatis/KPMG menée auprès de 2 100 e-, confirme l’utilisationmassive de Facebook : 79% des marchands déclarent l’utiliser à des fins commerciales contre 76% en 2015.

Facebook est devenu un acteur intournable du e-Commerce avec 31% des marchands qui mesurent un impact positif sur leur trafic ou directement sur leur CA, soit à minima 5% de leur CA.

Contrairement à Facebook, Twitter peine à trouver un positionnement efficace car, même s’ils sont 20% au total à l’utiliser à des fins commerciales, uniquement 0,5% d’e-Commerçants observe une influence positive de Twitter sur la croissance de leur chiffre d’affaires.  

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Youtube et Instagram, l’image prend toujours plus de place

Deux autres tendances se démarquent : il s’agit d’une percée remarquable de YouTube et d’Instagram, utilisés respectivement par 12% et 11% d’e-Marchands. Le phénomène des photos et vidéos se renforce et représente un moyen simple mais très efficace d’augmenter ses ventes en ligne.

L’utilisation des deux réseaux sociaux s’avère bénéfique pour 4% d’e-Commerçants qui mesurent un impact positif d’au moins 5% sur leur CA. Le grand perdant dévoilé par l’enquête est Google + qui perd près de la moitié de ses utilisateurs e-Commerçants par rapport à 2015 (13,5% en 2016 comparant aux 22% en 2015).

www.oxatis.com



Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation