Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : Emprunter à 70 ans, c'est possible !

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Leader du marché, Cafpi a été confronté, au cours de ses 46 ans d’expérience, à des dossiers parfois hors périmètre classique : grand âge, maladie, taux d’endettement significatif, achat hors frontière, non-résidents, divorces… « Notre statut de courtier et notre culture nous amènent à traiter toutes les demandes, même les plus complexes. Pour y répondre, nos conseillers disposent de l’expertise et des solutions nécessaires », commente Philippe Taboret, Directeur général adjoint de Cafpi.

Des cas d’école témoignent de la réalité d’un marché immobilier aux multiples facettes. Exemple, une histoires vraie : " L’incroyable CAFPI : Raymond, 70 ans, retraité et veuf " :

 

- Sa demande : emprunter pour acquérir un appartement
- Son projet : aider sa fille
- Le budget à prévoir : 230 000€ tout frais compris.
- Son apport : 0€
- Son besoin de financement : 230 000€
- Ses revenus : retraite de 2 000€ net /mois auxquels s’ajoutent 5 000€ bruts mensuels de revenus fonciers provenant d’un petit immeuble situé en région parisienne, estimé 800 000€ euros, dans lequel il réside.

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

La mission de Cafpi : Aider Raymond à donner un coup de pouce financier à sa fille, jusqu’à présent locataire (loyer de 1 000€/mois) dans le sud de la France. Son propriétaire met en vente son appartement de 85m² à Sainte-Maxime dans le Var pour 200 000€. Incapable d’acheter, elle sollicite son père qui consulte plusieurs banques. Toutes lui répondent la même chose : « vous êtes trop vieux pour emprunter et être assuré » !

La solution de financement proposé par CAFPI :

- Prêt : 230 000€
- Taux : 2,10%
- Mensualité : 986€ hors assurances
- Durée : 25 ans
- Garantie : prise sur l’immeuble, dont il est propriétaire en région parisienne. Coût : 3 250€

Raymond a donc pu aider sa fille et également se passer de l’assurance emprunteur en proposant en garantie à la banque : le petit immeuble dont il est propriétaire.

http://www.cafpi.fr/

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...