Connexion
/ Inscription
Mon espace

La cosmétique se saisit d’un nouvel enjeu et facteur de croissance

ABONNÉS

Le rapport Diversum* rendu public le 29 juin 2017, fait ressortir une vingtaine de « bénéfices culturels » générés pour les individus et la société par le secteur cosmétique. D'apprentissage à confiance en soi, en passant par couleurs, singularité ou plaisir, l'objectif de cette cartographie inédite est de mieux connaître l'impact qu'une des principales filières économiques françaises exerce sur l'environnement culturel pour pouvoir en amplifier les effets.

Cette nouvelle façon d'identifier la création de valeur - à travers la notion d'empreinte culturelle - permet de puiser dans un important réservoir de croissance et, en même temps, de répondre à une exigence pour la durabilité de la société.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

L'activité cosmétique répond à la conjonction de facteurs appelant à une lecture transversale du culturel :

- la mondialisation, qui implique de mieux valoriser la diversité,

- l'aspiration croissante à la qualité de vie, qui passe par l'ajout d'ingrédients culturels dans les biens et services

- l'innovation ou la découverte de nouveauté, qui ne peut se faire sans une disposition culturelle, d'ouverture d'esprit..

Le secteur est le premier à se saisir de ce défi d'intégrer pleinement les différents volets du développement responsable - l'écologique, le social, le culturel. Enfin, cette voie ouverte souligne l'intérêt d'une stratégie au niveau global pour une meilleure articulation entre culture et économie.

Pascal Lamy, ancien Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce, souligne, à l’occasion de la publication de ce rapport  : « Il y a un versant de la globalisation, de ce qui se passe dans le monde depuis 30 ans, qui est mal connu, qui est même méconnu : c’est le côté culturel, tout ce qui ressort des sciences sociales et notamment des disciplines comme la sociologie, l’ethnologie, l’anthropologie. »


Télécharger « L'empreinte culturelle du secteur cosmétique »

* Diversum : Association d’origine française, fondée en 2006, rassemble des personnalités de la culture et de l’économie. Visant à faciliter une meilleure interaction entre ces deux sphères, elle engage des réflexions et des actions de sensibilisation en concertation avec de nombreux partenaires, en particulier l’UNESCO. Diversum est à l’origine des notions d’économie mauve et d’empreinte culturelle.
www.diversum.net

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

Lire la suite...


Articles en relation