Connexion
/ Inscription
Mon espace

Où en sommes-nous dans le débat sur le prix des médicaments ?

ABONNÉS

L’analyse de Rudi Van Der Eynde, Responsable des actions thématiques globales chez Candriam

Des rumeurs annonçant une décision imminente de la part du président Trump sur le prix des médicaments ont récemment inquiété les investisseurs dans le secteur des biotechnologies.

Le New York Times s’est procuré le texte du projet de décret présidentiel (« executive order ») et a publié un article sur le site internet du journal. Le projet de texte vise principalement à réduire les contraintes réglementaires pour l’industrie pharmaceutique et apparaît favorable au secteur des biotechnologies. La mise en place d’un processus simplifié d’entrée sur le marché des médicaments « bio-similaires » se traduira par d’importantes économies pour le système de santé, sans pour autant impacter le prix des nouveaux médicaments novateurs. Le mot d’ordre est plus que jamais « innover ou périr », ce qui a toujours été la règle de base dans le cadre de notre sélection de titres.


Les autres mesures évoquées dans l’article du NYT concernent la protection et l’application des brevets pharmaceutiques à l’étranger (qui ne sont pas systématiquement respectés dans certains pays) et la suppression d’un programme existant qui oblige l’industrie pharmaceutique à offrir des réductions aux hôpitaux qui traitent un nombre important de patients à faibles revenus. Cette dernière mesure est notable dans la mesure où il est difficile d’imaginer comment elle pourrait faire baisser le prix des médicaments, mais dans l’ensemble, toutes ces mesures s’inscrivent dans le cadre de la philosophie du parti Républicain en matière de réduction de la réglementation et de l’interventionnisme gouvernemental.

Bien que ce projet de texte soit évidemment susceptible d’évoluer, la tendance est clairement au soutien à l’innovation et au choix logique et éthique de réduction des prix par l’intensification de la concurrence, notamment en ce qui concerne les médicaments dont la propriété intellectuelle arrive à expiration. L’innovation ne s’endort jamais et devrait de plus en plus continuer à être récompensée.

S’agit-il pour autant d’un feu vert pour les biotechnologies ? Il est évident que le débat sur les prix va continuer, mais si ce décret se confirme, il contribuera certainement à montrer la voie, conforme à nos vues sur l’évolution du système américain (bien que nous rejetions catégoriquement l’idée d’une remise moins importante pour les patients à faibles revenus). Les deux journées de hausse plutôt spectaculaires que nous avons connues la semaine dernière s’expliquent certainement en partie par ce décret.

https://www.candriam.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation