Connexion
/ Inscription
Mon espace

Non, les contribuables ne sont pas libres ! Malheureusement…

ABONNÉS

"Libre parole" d'Olivier Rozenfeld, Président du Groupe Fidroit

Une réponse ministérielle du 11 mai 2017 confirme ce que nous pressentions, le contribuable ne peut pas choisir l’année au cours de laquelle ses moins-values mobilières s’imputeront sur des revenus de même nature, c’est-à-dire des plus-values mobilières.

En cela, nous étions éloignés de certains commentaires réalisés du temps d’un arrêt du Conseil d’Etat du 12 novembre 2015, sur les moins-values mobilières et l’abattement pour durée de détention. Certains avaient conclu, à partir d’une interprétation extensive, à la faculté pour le contribuable d’imputer ses moins-values comme bon lui semblait. Par exemple, l’année pour laquelle ses plus-values taxables étaient conséquentes. Il n’en est rien.

Vous devez imputer vos moins-values dès qu’un exercice fiscal fait apparaître des plus-values et ce à due concurrence de ce solde positif. Sans aucune possibilité d’étalement à votre libre discrétion.

Nous pouvons conclure à l’idée que cette approche s’applique dans les mêmes termes pour ceux des contribuables qui constatent une année donnée un déficit foncier. Il doit s’imputer dès qu’un revenu foncier positif le permet.

Conclusion : il est impossible de conserver en stock un revenu catégoriel négatif si un revenu positif de même nature permet son imputation.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le financement des fintech dans le monde en 2018 et les prévisions pour 2019

KPMG, réseau international de cabinets d'audit et de conseil, publie :- d'une part le bilan des investissements dans les fintech dans le monde via son étude « Pulse of Fintech », et- d'autre part les 10 principales prédictions pour 2019 2018 : Extrait de l'étude « Pulse of Fintech » Dans le monde : 2018, année « blockbuster » ! - Les investissements dans les fintech dans le monde en 2018 atteignent le montant record de 111,8 Mds$ - soit une hausse de +120% vs/ 2017. « Depuis le lancement de...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...