Connexion
/ Inscription
Mon espace

La gestion privée en pleine mutation

ABONNÉS

Publié par Swiss Life Banque Privée, la 4ème édition de l’Observatoire de la banque privée analyse l’évolution des attentes de ses clients dans un environnement de marché changeant : réglementaire, économique, politique. En 2017, l’Observatoire s’intéresse aux attentes des chefs d’entreprise, cible privilégiée des banquiers privés.


L’image de la banque de privée reste positive, mais de nouvelles attentes client sur le rôle de leur banquier privé

La volonté de devenir client d’une banque privée à court terme est en nette évolution cette année avec une hausse de 36% (vs 17% en 2016). Les banques privées continuent à se démarquer des banques de réseaux par le service personnalisé haut de gamme, le conseil et l’expertise patrimoniale (69%).
Toutefois, la relation entre les clients et leur banquier privé tend à se banaliser. Elle est perçue comme « normale » par plus d’1 client sur 2. On note également une perte de confiance due principalement au manque de pédagogie sur l’accumulation de la règlementation : réglementation en matière de blanchiment d’argent).


Des attentes clients qui tendent vers de plus en plus d’expertises et de pédagogie

Les clients patrimoniaux attendent toujours plus d’expertises personnalisées en matière de gestion financière et patrimoniale de la part de leur banque privée :
- D’une part, dans un marché instable (politique et réglementaire), comme en 2016, 43% se tournent de plus en plus vers la gestion conseillée ou  sous mandat pour 33% vs 21%.
- D’autre part, l’ingénierie patrimoniale reste l’expertise privilégiée de ces derniers.


Des chefs d’entreprise en attente de réactivité,…

… et de conseils personnalisés tant sur la gestion de leur patrimoine professionnel que privé. Ils sont disposés à prendre des risques pour la gestion de leur trésorerie d’entreprise.

Par ailleurs, de nouvelles typologies d’entrepreneurs apparaissent : ils sont jeunes et connaissent un cycle de croissance de leur business modèles rapide. La banque privée, avec ses services personnalisés répond à leurs attentes avec un accompagnement dédié et sur-mesure


Le digital, un des nombreux outils de la nouvelle relation client.

Des clients en attente de services digitaux classiques proposés par les banques de détail mais également de nouveaux outils utilisables en situation de mobilité. Nouveauté : 56% des clients sont enclins à utiliser un agrégateur de comptes bancaires. Le banquier a un rôle réel à jouer en matière de recommandation de nouveaux outils.


Conclusion

- Le modèle de la gestion privée est en pleine mutation du fait d’un nouveau cadre réglementaire et de nouvelles attentes/typologie de client. La banque privée répond pleinement aux attentes clients patrimoniaux mais doit évoluer.
- En gestion privée, les clients ont de nouvelles attentes : émergence d’un consomm’acteur qui veut comprendre ses placements et rencontrer les experts qui sont à l’œuvre.
- La banque privée, avec ses conseils personnalisés et son expertise, répond également aux attentes de ces nouveaux entrepreneurs :
     o loin de la gestion en « bon père de famille »,
     o avec des cycles de croissance de leur business rapides,
     o avec des attentes spécifiques sur la gestion de leur patrimoine
- Un banquier privé doit désormais être le chef d’orchestre entre une équipe d’experts et des outils de simplification de la relation client (réactivité du conseil, gain de temps et valorisation des experts)

www.swisslifebanque.fr

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le financement des fintech dans le monde en 2018 et les prévisions pour 2019

KPMG, réseau international de cabinets d'audit et de conseil, publie :- d'une part le bilan des investissements dans les fintech dans le monde via son étude « Pulse of Fintech », et- d'autre part les 10 principales prédictions pour 2019 2018 : Extrait de l'étude « Pulse of Fintech » Dans le monde : 2018, année « blockbuster » ! - Les investissements dans les fintech dans le monde en 2018 atteignent le montant record de 111,8 Mds$ - soit une hausse de +120% vs/ 2017. « Depuis le lancement de...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...