Connexion
/ Inscription
Mon espace

AXA IM se désengage des entreprises les plus exposées au charbon

BE - Culture & Société
ABONNÉS

 

Expert international en gestion d’actifs, Axa IM annonce son intention de réduire son exposition aux entreprises dont le CA est exposé à plus de 50% au charbon, à partir du 30 juin 2017. Cette décision vient enrichir les politiques sectorielles existantes d’Axa IM sur l’huile de palme et les produits dérivés sur matières premières agricoles mises en place en 2014 et sur les armes controversées en 2008, ainsi que le travail continu de l’intégration des critères ESGdans toutes les stratégies d’investissement.

« En tant qu’investisseur responsable et actionnaire engagé, nous sommes convaincus que ne plus investir dans les entreprises les plus exposées au secteur du charbon peut aider à réduire les risques des portefeuilles sur le long terme. Cela passe par la réduction de l’exposition à des actifs qui pourraient devenir des « actifs bloqués» dans le futur, alors que le monde s’oriente vers le seuil limite du réchauffement climatique à  2°C […].commenteAndrea Rossi, Directeur Général d’Axa IM.

Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), ce seuil de +2°C est la hausse de température maximale avant que le réchauffement climatique ne provoque des risques importants pour la société. Rester en dessous de ce seuil nécessite une limitation significative des émissions de carbone au niveau mondial. Or, le charbon est la source d’énergie la plus intensive en carbone.

Matt Christensen, Directeur de l’IR d’Axa IM, ajoute notamment : « Axa IM est engagée dans l’investissement responsable depuis près de 20 ans. Nous avons observé un intérêt croissant des clients pour l’ESG, en particulier sur la question du charbon, et nous avons activement échangé avec eux sur ces thématiques. En prenant la décision de ne plus investir dans les entreprises les plus exposées au secteur du charbon, nous avons placé les besoins et objectifs de long terme de nos clients au cœur de notre réflexion. […]


La politique d’Axa IM sur le charbon

Axa IM réduit son exposition aux entreprises dont le CA est exposé à plus de 50% au charbon, en particulier les sociétés minières et les fournisseurs d’électricité. Cette politique de retrait du charbon s’appliquera à nos 714 Mds€ d’actifs sous gestion d’Axa IM (99,5% des actifs), à l’exclusion des fonds dans les catégories « fonds de fonds » ou « fonds indiciels ».

Ainsi, Axa IM désinvestira environ 165 M€ des portefeuilles obligataires et 12 M€ des portefeuilles actions. Le processus de désinvestissement a commencé début avril 2017, avec une date d’achèvement au 2ème semestre 2017. Tous les gérants de portefeuille travailleront en étroite collaboration avec l’équipe d’Investissement Responsable d’Axa IM pour s’assurer que tous les fonds sont alignés avec la politique charbon et pour que cette transition soit fluide pour tous les portefeuilles impactés.

Les clients dont Axa IM gère des mandats peuvent choisir de ne pas opter pour l’application de cette politique charbon à leurs portefeuilles.

Plus d’informations : www.axa-im.com



Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...