Connexion
/ Inscription
Mon espace

AXA IM se désengage des entreprises les plus exposées au charbon

BE - Culture & Société
ABONNÉS

 

Expert international en gestion d’actifs, Axa IM annonce son intention de réduire son exposition aux entreprises dont le CA est exposé à plus de 50% au charbon, à partir du 30 juin 2017. Cette décision vient enrichir les politiques sectorielles existantes d’Axa IM sur l’huile de palme et les produits dérivés sur matières premières agricoles mises en place en 2014 et sur les armes controversées en 2008, ainsi que le travail continu de l’intégration des critères ESGdans toutes les stratégies d’investissement.

« En tant qu’investisseur responsable et actionnaire engagé, nous sommes convaincus que ne plus investir dans les entreprises les plus exposées au secteur du charbon peut aider à réduire les risques des portefeuilles sur le long terme. Cela passe par la réduction de l’exposition à des actifs qui pourraient devenir des « actifs bloqués» dans le futur, alors que le monde s’oriente vers le seuil limite du réchauffement climatique à  2°C […].commenteAndrea Rossi, Directeur Général d’Axa IM.

Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), ce seuil de +2°C est la hausse de température maximale avant que le réchauffement climatique ne provoque des risques importants pour la société. Rester en dessous de ce seuil nécessite une limitation significative des émissions de carbone au niveau mondial. Or, le charbon est la source d’énergie la plus intensive en carbone.

Matt Christensen, Directeur de l’IR d’Axa IM, ajoute notamment : « Axa IM est engagée dans l’investissement responsable depuis près de 20 ans. Nous avons observé un intérêt croissant des clients pour l’ESG, en particulier sur la question du charbon, et nous avons activement échangé avec eux sur ces thématiques. En prenant la décision de ne plus investir dans les entreprises les plus exposées au secteur du charbon, nous avons placé les besoins et objectifs de long terme de nos clients au cœur de notre réflexion. […]


La politique d’Axa IM sur le charbon

Axa IM réduit son exposition aux entreprises dont le CA est exposé à plus de 50% au charbon, en particulier les sociétés minières et les fournisseurs d’électricité. Cette politique de retrait du charbon s’appliquera à nos 714 Mds€ d’actifs sous gestion d’Axa IM (99,5% des actifs), à l’exclusion des fonds dans les catégories « fonds de fonds » ou « fonds indiciels ».

Ainsi, Axa IM désinvestira environ 165 M€ des portefeuilles obligataires et 12 M€ des portefeuilles actions. Le processus de désinvestissement a commencé début avril 2017, avec une date d’achèvement au 2ème semestre 2017. Tous les gérants de portefeuille travailleront en étroite collaboration avec l’équipe d’Investissement Responsable d’Axa IM pour s’assurer que tous les fonds sont alignés avec la politique charbon et pour que cette transition soit fluide pour tous les portefeuilles impactés.

Les clients dont Axa IM gère des mandats peuvent choisir de ne pas opter pour l’application de cette politique charbon à leurs portefeuilles.

Plus d’informations : www.axa-im.com



Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...