Connexion
/ Inscription
Mon espace

Prélèvement à la source : « L’année blanche n’aura aucun effet sur les investissements défiscalisés »

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Entretien avec Patrice Azria, Président du Groupe Océanic*


Dans la perspective du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, comment seront traités les investissements défiscalisés réalisés en 2017 ?
Si 2017 a été décrétée « année blanche », car en 2018 nous payerons un impôt sur les revenus 2018 et non sur ceux de 2017, l’administration fiscale tiendra bien compte des investissements défiscalisés réalisés en 2017. La dernière loi de finance a levé toute incertitude. En particulier, les réductions et crédits d’impôt obtenus en 2017 en application des lois d’incitation fiscale Pinel Outre-Mer et Girardin joueront bien leur effet au cours des prochaines années.

Concrètement, en 2018, 1ère année de mise en œuvre du prélèvement à la source, à quel moment les contribuables concernés recevront-ils leur crédit d’impôt ?
En théorie, le crédit d’impôt sera versé au moment du solde de l’impôt, c’est-à-dire à l’été 2018. Finalement le mécanisme sera comparable à celui qui avait court jusqu’à maintenant : un investissement est engagé en année N et déclaré en année N + 1, pour un versement du crédit d’impôt en septembre.

Un versement du crédit d’impôt ou une réduction d’impôt plus tôt dans l’année est-il envisageable ?
Absolument et c’est déjà la pratique. Aujourd’hui, le contribuable peut demander dès le début de l’année une baisse de son prélèvement mensuel ou de son tiers provisionnel. Dans la mesure où à partir de janvier 2018 un prélèvement mensuel sera effectué, une modulation, prenant en compte la réduction ou le crédit d’impôt, pourra aussi être demandée.

Les incertitudes concernant le traitement des investissements réalisés en 2017 ont-ils été un frein pour les contribuables concernés ?
Certains investisseurs se posaient effectivement des questions fin 2016, mais nous les avons rassurés car l’administration a su rapidement lever ces incertitudes. Les investissements Outre-Mer n’ont ainsi heureusement pas été pénalisés par la perspective de la mise en œuvre du prélèvement à la source et son « année blanche ».

Justement, vous développez des projets immobiliers Outre-Mer, et précisément en Guyane, répondant à plusieurs régimes fiscaux. Quelles sont leurs spécificités respectives ?
Effectivement, chaque régime fiscal est ouvert à un type de contribuable différent. Le Girardin s’adresse en partie aux contribuables qui accèdent à la propriété dans la perspective d’établir leur résidence principale dans ses régions et également aux sociétés qui devront louer le logement acquis à des locataires qui en feront leur résidence principale. Tandis que le Pinel Outre-Mer est destiné uniquement à un investissement locatif réalisé par des particuliers.

*Groupe Océanic : Basé en Bretagne, en Guyane et à Neuilly-sur-Seine, le Groupe est spécialisé dans les secteurs de l’immobilier, de l’investissement locatif et de la gestion patrimoniale.
http://www.groupeoceanic.fr/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...