Connexion
/ Inscription
Mon espace

La FNAIM s’engage pour la revitalisation des centres villes

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Réunis à Saint-Malo, quelque 90 adhérents de la FNAIM ont partagé leur expérience sur la location et la vente de biens commerciaux. Plus qu’une occasion de se rencontrer, l’évènement a permis d’avancer des propositions pour la redynamisation des actifs commerciaux en centre-ville.


Une mutation des centres villes

Au cœur des flux économiques, de communication et de cohésion, le commerce connait une grande mutation. La concurrence du commerce en ligne et le pouvoir d’achat en berne des ménages ont contribué à une remise en question de modèles commerciaux existants. Force est de constater que ceux-ci connaissent une crise avec un taux de vacance qui a atteint les 10,4%.

Ce sujet est d’autant plus primordial que le manque de commerces et d’emplois provoque également un désintéressement des logements à la vente ou à la location dans le centre des villes moyennes. C’est pourquoi les professionnels de l’immobilier, à travers la FNAIM, avancent des propositions pour permettre de dynamiser les locaux commerciaux et l’attractivité des villes en général.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Simplifier pour encourager les nouvelles implantations

La simplification doit s’appliquer au statut d’installation, mais aussi à la fiscalité et aux baux.

- Un statut unique : Un statut unique d’artisan-commerçant de moins de 10 salariés devrait être créé, afin d’unifier les deux statuts aux normes fiscales différentes. Cette unification simplifierait les démarches des nouveaux arrivants. Par ailleurs, un assouplissement des démarches administratives et des dispositions du Code du travail pour les TPE favoriserait les embauches.
- Une fiscalité simplifiée : Un autre levier de simplification reste celui de la fiscalité qui est encore et toujours plus complexe. Une taxation unique sur les plus-values de cessions des fonds de commerce, entre les différents statuts, devrait être proposée, avec un taux d’imposition unique intégrant la CSG et la CRDS. Il faudrait aussi supprimer la double imposition, celle sur la vente des fonds de commerce et celle sur la cession de titres, lorsqu’elle entraine la dissolution de la société. A ces mesures de simplification fiscale s’ajouterait une harmonisation de la fiscalité des plus-values entre la vente du fonds et la cession du droit de bail.


La création d’un bail commercial solidaire

Un statut de bail commercial solidaire doit être créé dans les quartiers et les communes dont le taux de vacance dépasse les 10%, pour aider les commerçants à survivre et faciliter les nouvelles implantations. Les bailleurs seraient ainsi incités à diminuer les loyers en cours de bail ou sur les nouveaux baux pendant une période de 3 ans en contrepartie d’une défiscalisation des revenus fonciers. Les commerçants titulaires d’un tel bail bénéficieraient d’un allègement des charges sociales.

Pour Jean-François Buet, Président de la FNAIM, « la revitalisation des centres villes est urgente, d’autant plus qu’elle a des répercussions sur l’ensemble des marchés immobiliers. Commerces et logements sont au cœur du dynamisme économique des territoires. En agissant sur l’un de ces marchés, ce sont aussi les autres marchés qui sont impactés. »

http://www.fnaim.fr/ 


Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...