Connexion
/ Inscription
Mon espace

Baisse de la TVA et de la taxation des plus-values immobilières : des propositions pertinentes ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

A moins de 30 jours du premier tour des élections présidentielles, l’immobilier reste un sujet encore peu abordé par les différents candidats. Les promoteurs immobiliers y vont tous de leurs propositions, et même si certaines semblent réalistes et pertinentes, d’autres font figure d’utopie lorsqu’elles sont confrontées à une analyse concrète du marché immobilier actuel.

Parmi les propositions tendancieuses, on retrouve la baisse de la TVA et de la taxation des plus-values immobilières :

TVA : Pour permettre la production de logements locatifs intermédiaires en plus grand nombre, d’aucuns préconisent de ramener la TVA au taux de 10%, contre 20% actuellement, autrement dit, donner aux privés les mêmes avantages que les promoteurs du secteur social. « Ce qui n’est pas dit, c’est que tout avantage supplémentaire se répercutera directement sur le prix du foncier, sans pour autant faire baisser le prix de vente ou le loyer. D’autant que les investisseurs disposent déjà du dispositif Pinel, qui aura coûté plus de 2 Mds€ aux contribuables pour la seule année 2016 et a conduit à une inflation du prix du foncier de l'ordre de 30%. Avancer une baisse de la TVA, ne changera rien en soit si elle n’a pas pour finalité de remplacer le Dispositif Pinel », précise Norbert Fanchon, Président du Directoire du Groupe Gambetta.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


Foncier : Concernant la baisse de la taxation des plus-values immobilières, il ne faut pas oublier que ces dernières sont créées par  les collectivités locales qui ont investi dans les services (écoles, lieux culturels…), les infrastructures (routes, transports en commun…) et par les droits à construire des PLU. Il paraît donc normal que les collectivités se rétribuent lors de la vente des fonciers. «  Pour que les propriétaires vendent leurs terrains et libèrent le foncier, il faut donc mettre en œuvre une véritable réforme fiscale. En révisant les valeurs locatives cadastrales qui servent de références au calcul de la taxe foncière et la valeur vénale des terrains, les propriétaires n’auront plus intérêt à les garder ! » propose Norbert Fanchon. 

En cette période électorale, où l’immobilier est le grand oublié de l’ensemble des candidats, les professionnels de l’immobilier ne doivent pas saupoudrer l’actualité de mesurettes, mais construire un véritable programme de politique du logement applicable.

www.groupegambetta.fr/ 

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...