Connexion
/ Inscription
Mon espace

Innovation dans la gestion des sinistres immobiliers

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Saretec* accompagne la start-up INCH dans son développement

Professionnel de la prévention et de la gestion du risque, le Groupe Saretec met son expertise au service de INCH, start-up française à l'origine d'une solution SaaS de mise en relation des professionnels du logement avec les usagers, notamment en cas de sinistre.

La jeune start-up française de 20 salariés créée en 2014, a levé 1,5 M€ en juin 2016 auprès d'acteurs de renom tels que Carvest et le Groupe Saretec afin de financer son développement. Objectif : simplifier la gestion des incidents et des sinistres immobiliers, permettant aux usagers de vivre leur logement en toute sérénité. En effet, désormais considérée comme plus qu'un logement, l'habitation est aujourd'hui vue comme un refuge voire une oasis d'après de nombreuses enquêtes.

«  En cas de sinistre, la communication entre les parties prenantes - gestionnaires immobiliers, syndics de copropriété, locataires, propriétaires et corps de métier - est primordiale et souvent source de tensions : manque d'informations, de transparence, délais, incompréhension, … Les difficultés de gestion du sinistre viennent se greffer à la pénibilité de l'événement en tant que tel, et le rendent encore plus insupportable », résume Philippe Tromson, président directeur général de Saretec.

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

INCH est donc née d'un constat simple : dans l'immobilier, les relations entre professionnels et particuliers ne sont pas suffisantes voire souvent inexistantes et compliquées ce qui génère de la frustration. Les professionnels - et plus particulièrement les syndics de copropriété et gestionnaires immobiliers - font un travail de qualité en gestion des incidents mais communiquent peu dessus car ils ne disposent pas des outils adéquats et sont principalement sur le terrain. Les particuliers quant à eux peuvent avoir des profils très différents donc des usages très variés. Ils sont en effet âgés de 18 à 98 ans et utilisent par conséquent des canaux de communication divers, du courrier au mail en passant par le texto ou les réseaux sociaux.
Forts de cette observation, Thibaut et Pierre-Etienne Favre, les deux cousins co-fondateurs de INCH, proposent une solution logicielle aux syndics et aux gestionnaires locatifs améliorant la gestion de leur activité et répondant aux impératifs de communication.

Disponible en mode SaaS via un abonnement mensuel, cette solution permet aux usagers de recevoir des mises à jour et des informations émises par les professionnels du logement au fil des interventions et travaux par courrier, mail et SMS selon leurs souhaits et leurs habitudes.

Aujourd'hui, INCH compte 600 000 appartements gérés et un réseau de 80 clients partout en France. Les équipes techniques travaillent au développement d'une nouvelle offre : une plateforme dédiée aux grands travaux et sinistres. Cette solution permettra notamment de conserver tous les échanges entre les parties prenantes ainsi que les documents clés (devis, rapports d'expertise, …) et d'accélérer la résolution des problèmes par des mises en relation qualifiées et un suivi en temps réel. A mi-chemin entre les expertises de chacun des deux partenaires - communication professionnels / usagers et gestion de sinistres majeurs -, cette solution est élaborée par les équipes INCH avec les conseils de celles de Saretec.

*Saretec : Cabinet d'expertise en prévention et gestion des risques, le groupe intervient de l'amont à l'aval en apportant des services d'audit, de conseil, d'expertise, d'assistance et réparation : prévention des accidents corporels, diagnostic conseil de vulnérabilité des entreprises, détection et gestion des risques produits et des risques amiante, incendie, bris, malveillance, catastrophes naturelles, diagnostic des risques de l'enveloppe d'un bâtiment de production, la conception de plan de continuité d'activité, …

Plus d'informations : www.saretec.fr

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...