Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les femmes représentent 26% du Senior Management des entreprises au sein de l’UE

ABONNÉS

Tel est le résultat de l’étude annuelle* « Women in Business », publiée par Grant Thornton, groupe leader d’audit et de conseil en France et dans le monde.  

L'étude atteste que la proportion de femmes présentes au sein des comités de direction des entreprises de l’UE est en augmentation en 2017 par rapport à l'an passé : 26% contre 24%.

Cette croissance s'est traduite par une excellente performance réalisée dans les pays d'Europe de l'Est : 40% enregistrés en Pologne et en Estonie contre respectivement 34 et 37% en 2016.

Le pourcentage des postes de Senior Management n'incluant aucune femme au sein des entreprises de l'UE est à la baisse : 37% en 2016 contre 36% en 2017.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Trois pays en tête affichent le plus fort taux de femmes occupant des postes de direction :
- Estonie 40%
- Pologne 40%
- Lituanie 37%

D'autres pays stagnent en revanche en bas du classement, contrairement à ce que l'on pourrait penser :
- Allemagne 18%
- Grande Bretagne 19%
- Pays-Bas 20%


S’il est très encourageant de constater que les entreprises de l’UE ont augmenté la proportion des femmes composant leur Top Management, le chemin à parcourir reste long. Bien que les faits prouvent que la diversité est liée aux performances d'une entreprise, la parité à l'échelle mondiale évolue trop lentement et le potentiel de croissance de nombre d'entre elles s'en trouve freiné.
 
A l'échelle internationale, selon les données du rapport de Grant Thornton, les régions en voie de développement continuent à « prendre les devants » et les économies les plus développées peinent à montrer l'exemple.

Les pays d'Europe de l'Est, où 38% des femmes sont à des postes de direction et seulement 9% des entreprises ne comptent aucune femme à des postes de haut management) sont les meilleurs élèves pour ce qui concerne la parité.

Ils sont suivis de près par les MINT (Mexique, Indonésie, Nigeria et Turquie) où l'on constate de fortes améliorations. Le pourcentage de femmes faisant partie du senior management représente 28% en 2017 contre 24% l'année dernière. Le taux d'entreprises n'ayant aucune femme à des postes de responsabilité a significativement chuté : (36% en 2016 contre 27% en 2017.

Cette situation contraste avec celle des économies du G7 au sein desquelles le taux de parité stagne : les femmes représentent 22 % des postes du management avec 39% des entreprises n'en accueillant aucune au sein des instances de direction.

Rapport IBR « Women in Business – New perspectives on risk and reward » accessible via :
http://www.grant-thornton.fr/

*Etude extraite de l'enquête International Business Report, menée auprès de 5 500 entreprises dans 36 pays,


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

  

Lire la suite...


Articles en relation