Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

L’investissement immobilier français stable en 2017 ?

Extrait du résultat de la 21ème édition du Baromètre MSCI* de l’investissement immobilier français, en association avec Crédit Foncier Immobilier


Le marché de l’investissement immobilier : un volume stable et un taux de rendement attendus en légère hausse :

- 23,1 Mds€ devraient être investis sur 2017 ; un volume quasi identique aux 23,4 Mds€ réalisés en 2016. Selon le panel d’investisseur, les principaux freins à l’investissement demeurent la faiblesse du rendement des actifs core (41%), la rareté de ces actifs (27% contre 36% au dernier baromètre) ainsi que l’incertitude sur l’environnement économique  (18% contre 10% au dernier baromètre).

- Les deux catégories d’investisseurs les plus actives devraient être les compagnies d’assurances qui reprennent la tête du classement en 2017, suivi des SPCI/OPCI retail ; loin derrière arrivent les foncières cotées.

- Le panel table sur un taux de rendement prime sur Paris QCA de 3,1% pour 2017, soit un niveau légèrement supérieur au taux constaté au quatrième trimestre 2016, qui s’établissait à 3%. Pour l’année 2018, les panélistes attendent la première remontée des taux depuis la crise (3,4%).

- A l’achat, 81% des investisseurs privilégient les bureaux en 2017 (Paris, Ile-de-France et régions).

- A l’étranger, l’Espagne et l’Italie reviennent significativement dans les choix d’allocation, avec 21% d’intentions en Espagne, et 17% en Italie, mais restent derrière l’Allemagne à 31%.


Le marché locatif des bureaux en Ile-de-France :

- 2,3 millions de m² devraient être placés en 2017 soit - 4% vs 2016. Pour 2018, les panélistes s’attendent à une légère hausse de ce niveau : 2,4 millions de m².

- Le niveau des mesures d’accompagnement octroyées lors d’une prise à bail ou d’une renégociation se situerait aux alentours des 17,9% pour les bureaux prime Paris QCA. En 2018, les panélistes tablent sur un taux de 16,5%, soit une baisse significative.

- Le taux de vacance des bureaux dans les portefeuilles des investisseurs institutionnels s’inscrirait en légère baisse pour une majorité de panélistes : 11% pour 2017 vs 12% en 2016. Cette baisse se poursuivrait en 2018 pour atteindre 10,8%.

*Les investisseurs sondés par MSCI représentent près de 100 Mds€ d’actifs immobiliers gérés, soit un tiers du marché.

Lire plus en détail le résultat de l’étude
http://creditfoncier.com/wp-content/uploads/CPresse_Barom%C3%A8tre-MSCI-_Cr%C3%A9dit-Foncier-Immobilier-21%C3%A8me-%C3%A9dition.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation