Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’investissement immobilier français stable en 2017 ?

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Extrait du résultat de la 21ème édition du Baromètre MSCI* de l’investissement immobilier français, en association avec Crédit Foncier Immobilier


Le marché de l’investissement immobilier : un volume stable et un taux de rendement attendus en légère hausse :

- 23,1 Mds€ devraient être investis sur 2017 ; un volume quasi identique aux 23,4 Mds€ réalisés en 2016. Selon le panel d’investisseur, les principaux freins à l’investissement demeurent la faiblesse du rendement des actifs core (41%), la rareté de ces actifs (27% contre 36% au dernier baromètre) ainsi que l’incertitude sur l’environnement économique  (18% contre 10% au dernier baromètre).

- Les deux catégories d’investisseurs les plus actives devraient être les compagnies d’assurances qui reprennent la tête du classement en 2017, suivi des SPCI/OPCI retail ; loin derrière arrivent les foncières cotées.

- Le panel table sur un taux de rendement prime sur Paris QCA de 3,1% pour 2017, soit un niveau légèrement supérieur au taux constaté au quatrième trimestre 2016, qui s’établissait à 3%. Pour l’année 2018, les panélistes attendent la première remontée des taux depuis la crise (3,4%).

- A l’achat, 81% des investisseurs privilégient les bureaux en 2017 (Paris, Ile-de-France et régions).

- A l’étranger, l’Espagne et l’Italie reviennent significativement dans les choix d’allocation, avec 21% d’intentions en Espagne, et 17% en Italie, mais restent derrière l’Allemagne à 31%.


Le marché locatif des bureaux en Ile-de-France :

- 2,3 millions de m² devraient être placés en 2017 soit - 4% vs 2016. Pour 2018, les panélistes s’attendent à une légère hausse de ce niveau : 2,4 millions de m².

- Le niveau des mesures d’accompagnement octroyées lors d’une prise à bail ou d’une renégociation se situerait aux alentours des 17,9% pour les bureaux prime Paris QCA. En 2018, les panélistes tablent sur un taux de 16,5%, soit une baisse significative.

- Le taux de vacance des bureaux dans les portefeuilles des investisseurs institutionnels s’inscrirait en légère baisse pour une majorité de panélistes : 11% pour 2017 vs 12% en 2016. Cette baisse se poursuivrait en 2018 pour atteindre 10,8%.

*Les investisseurs sondés par MSCI représentent près de 100 Mds€ d’actifs immobiliers gérés, soit un tiers du marché.

Lire plus en détail le résultat de l’étude
http://creditfoncier.com/wp-content/uploads/CPresse_Barom%C3%A8tre-MSCI-_Cr%C3%A9dit-Foncier-Immobilier-21%C3%A8me-%C3%A9dition.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...