Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’investissement dans la pierre participe plutôt à la paix des ménages

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Que ce soit pour acheter ou pour louer, un projet immobilier se réalise souvent à deux. Immonot.com a interrogé 1 380 internautes pour connaître la répartition des tâches au sein du couple :

Qui épluche les annonces immobilières ?
Qui visite ?
Qui s’occupe des formalités administratives ?
Qui paie le remboursement de l’emprunt ?

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


Recherche immobilière : un travail d’équipe 

70% des couples déclarent que le choix du quartier ou de la ville, achat et location confondus, se fait conjointement. Une fois cette première étape franchie, le travail de recherche (sélection des annonces, appels téléphoniques…) est réalisé de façon collaborative pour 44% des couples. Toutefois, Madame s’en charge seule une fois sur trois. Dans 77% des cas, les visites se font également à deux. Mais les femmes restent là aussi très impliquées, puisque 15% d’entre elles s’occupent d’effectuer les visites seules contre 8% des hommes.


Décision d’achat  et formalités administratives : ça dépend…  

Le choix final est une décision importante que 73% des couples prennent évidemment à 2 ! Pour les autres, c’est Madame qui semble avoir le dernier mot, puisqu’elle décide dans 16% des situations, contre 11% pour Monsieur. Un domaine reste pourtant l’apanage des hommes : les formalités administratives. Dans 41% des cas, c’est en effet lui qui gère les contacts avec la banque, le notaire… la gent masculine semble davantage impliquée, bien que les femmes soient tout de même 35% à se charger de cette mission.


Côté budget : pas de jaloux

Au vu de l’investissement que représente un achat immobilier, mieux vaut faire jouer la solidarité dans le couple sur le plan financier. Ce que la majorité des heureux propriétaires ont bien compris, puisque 71% remboursent leur prêt immobilier conjointement. Pour le tiers restant, 18% des messieurs mettent la main au portefeuille, pour seulement 12% de dames.
Lorsque le couple est en location, le paiement du loyer est commun pour 50%. La répartition du loyer dans le foyer est ainsi plus faible que lorsqu’il s’agit du remboursement de l’emprunt. En effet, la femme se charge du loyer seule dans 27% des ménages et il le fait dans 24% des cas.


Question déco : les femmes ont le dernier mot

Quand il s’agit d’aménager le domicile, ce sont les femmes qui mènent les opérations. 48% d’entre elles prennent en effet le leadership dans ce domaine, quand seulement 5 % des hommes choisissent seuls la décoration intérieure. Cependant les clichés laissent également la place à l’égalité des sexes : 47% des couples décident ensemble.


Ménage et entretien extérieur : chacun son domaine

Les tâches ménagères ne sont pas forcément attribuées aux femmes. Bien  qu’elles soient 45% à s’en charger seules, les statistiques montrent que la majorité des foyers se répartissent l’entretien du bien : ils sont 49% à avoir répondu « ça dépend des fois ». Un chiffre vient néanmoins nuancer ce propos : à peine 6% des hommes se chargent du ménage à plein temps…
Monsieur se rattrape au rayon jardinage. En effet, si le logement dispose d’un espace vert, il s’occupe de son entretien dans 47% des cas. La tâche revient soit à l’un soit à l’autre en fonction des fois pour 36%, et Madame gère seule dans 17% des foyers.

http://www.immonot.com/


Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...