Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’incertitude de la présidentielle n’impacte pas les fusions-acquisitions en France

BE - Financement des intiatives
ABONNÉS

Selon le Deal Flow Predictor Intralinks*, le nombre total de M&A annoncées dans le monde au 1er semestre 2017 devrait progresser de 6%, par rapport au même semestre en 2016. Il s’agit d’un nouveau record de croissance pour cette période.

Matt Porzio, vice-président, Stratégie et marketing produit M&A, Intralinks, explique cette progression : « Signe d'une confiance maintenue dans les fusions-acquisitions, le taux de croissance des activités de fusions-acquisitions en phase initiale est resté stable malgré la victoire (inattendue) de Donald Trump à l'élection présidentielle américaine et la décision (attendue) de la Fed de relever ses taux d'intérêt d'un quart de point de pourcentage. Depuis 3 ans, les activités de fusions-acquisitions profitent de conditions favorables, liées à une inflation mondiale basse, une croissance économique décevante et des taux d’intérêt particulièrement bas. »


La France et l’Europe maintiennent une dynamique positive

Au 2ème semestre 2016, la France a enregistré de bonnes performances, avec une augmentation du nombre de projets de 13% au 3ème trimestre et de 28% au 4ème trimestre, comparé aux mêmes périodes l’année précédente.
Pour Philip Whitchelo, VP Strategy et Product Marketing chez Intralinks, l’année 2017 s’annonce tout aussi positive : « Les professionnels des fusions & acquisitions en France semblent ne pas tenir compte de la croissance molle et du contexte politique incertain, notamment lié à une possible victoire de Marine Le Pen, candidate anti-UE et anti-globalisation, qui pourrait entraîner une renégociation des traités ou une procédure de sortie de l’UE. Les projets de fusions & acquisitions en phase initiale en France ont augmenté de 28% d’une année sur l’autre, soit la croissance la plus rapide de toutes les grandes économies européennes. Cette augmentation a été portée par les secteurs de la vente au détail & des biens de consommation, de la finance et des TMT (telecom, media & technologie) qui ont été particulièrement actifs. »

Les performances de la France s’inscrivent dans une dynamique positive de la zone EMEA au 4ème trimestre, dont l'activité de M&A en phase initiale a augmenté de 9%. En plus de l’Hexagone,plusieurs pays ont enregistré une croissance à 2 chiffres :
- Espagne 24%
- Allemagne 17%
- Italie 15%
- Exception : le Royaume-Uni chute de 2%. 

Dans la zone EMEA, les 3 secteurs qui devraient enregistrer la croissance la plus importante au 2ème trimestre 2017, en comparaison avec l’année précédente, sont les biens de consommation & la vente au détail, les TMT (Technologies, Media et Télécoms) ainsi que l’énergie.


2017, année record dans le monde ?

L'activité de M&A en phase initiale au 4e trimestre 2016 - indicateur des transactions qui seront annoncées au 2e trimestre 2017 -, présente un taux de croissance de 7% en glissement annuel à l'échelle mondiale
Une hausse d'activité due au nombre accru de transactions en phase initiale dans 3 régions du monde sur 4 : Asie-Pacifique jusqu’à 44% ; Amérique latine jusqu’à 11% et EMEA jusqu’à 9%. En Amérique du Nord, le nombre de M&A en phase initiale a diminué de 5%.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 


Prévisions par région 

1/ Asie-Pacifique : le nombre de M&A annoncées augmentera en glissement annuel au 2e trimestre 2017, la plus forte croissance étant prévue pour l'Inde, le Japon et l'Asie du Sud-Est. Les trois secteurs d'activité qui connaîtront les taux de croissance en glissement annuel les plus élevés en Asie-Pacifique au 2e trimestre 2017 sont la finance, ainsi que la santé.

2/ Amérique latine : le nombre de M&A augmentera en glissement annuel au 2e trimestre 2017, la plus forte progression étant prévue pour le Mexique et l’Argentine. Au Brésil, le nombre de transactions devrait rester stable, ou diminuer légèrement. Le marché chilien devrait connaître un déclin. L'immobilier et la santé sont les deux secteurs d'activité qui connaîtront les taux de croissance en glissement annuel les plus élevés.

3/ Amérique du Nord : le nombre de M&A diminuera en glissement annuel au 2e trimestre 2017. Les secteurs d'activité contribuant à ce déclin sont l'énergie, les produits industriels, ainsi que les biens de consommation et la vente au détail. Lla santé, les matériaux et la finance sont les trois secteurs dont le nombre de M&A continuera de croître au 2e trimestre 2017 

Accéder à l’intégralité du rapport
https://www.intralinks.com/fr/resources/publications/deal-flow-predictor-2017q2

*L’indice Intralinks Deal Flow Predictor anticipe les évolutions du volume mondial d’opérations de fusions-acquisitions à venir en surveillant le nombre de M&A en phase initiale, c'est-à-dire de transactions de vente en préparation ou en phase de « due diligence ». En moyenne, ces transactions sont annoncées publiquement au cours des six 6 mois suivants.


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Le financement des fintech dans le monde en 2018 et les prévisions pour 2019

KPMG, réseau international de cabinets d'audit et de conseil, publie :- d'une part le bilan des investissements dans les fintech dans le monde via son étude « Pulse of Fintech », et- d'autre part les 10 principales prédictions pour 2019 2018 : Extrait de l'étude « Pulse of Fintech » Dans le monde : 2018, année « blockbuster » ! - Les investissements dans les fintech dans le monde en 2018 atteignent le montant record de 111,8 Mds$ - soit une hausse de +120% vs/ 2017. « Depuis le lancement de...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Apicap vise les 2 milliards d’euros d’actifs investis

Un quadruplement du montant des actifs investis : tel est l'objectif d'Apicap à l'horizon 2024. Avec l'immobilier comme principal vecteur de croissance. Sous la houlette de son nouveau président, Alain Esnault (voir sa biographie au pied de cet article), Apicap a présenté ses  lignes de force et ses ambitions. On parle ici d'une société de gestion indépendante, spécialisée dans le circuit court du capital investissement (capital développement et capital transmission) et en immobilier...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
CAFPI lance son activité de prêts aux professionnels et aux PME

L'environnement s'y prête, le dispositif est désormais opérationnel ! Depuis 50 ans, le courtier leader du crédit immobilier CAFPI, accompagne pour leurs besoins personnels des artisans, commerçants, professions libérales et dirigeants de PME. Avec le constat suivant : tout comme les particuliers, les chefs d'entreprise expriment un fort besoin de conseils pour leur recherche de financement. « Dans les deux cas, l'avènement du numérique change la donne : dans un monde du financement de plus en...