Connexion
/ Inscription
Mon espace

Michelin et 3 centres universitaires créent le laboratoire de R&D, FactoLab

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

L’Institut Pascal*, le Lapsco** et le Limos*** s’associent au groupe Michelin pour créer FactoLab, un laboratoire public privé dédié à l’industrie du futur. FactoLab met en œuvre un programme de recherche et développement à moyen et long terme sur la coopération homme-machine, notamment dans les domaines de la cobotique et des nouvelles technologies numériques.

Objectif : développer des robots collaboratifs et des dispositifs connectés au service des opérateurs de production, afin d’éliminer une partie des tâches physiquement pénibles ou génératrices de stress et d’améliorer, ainsi, le confort de travail.

Ce programme permettra de prolonger et d’amplifier les premières expérimentations en cours sur les sites de Cholet en France et de Valladolid en Espagne, dont les premiers résultats se sont révélés positifs. FactoLab est gouverné par un comité d’orientation, qui approuve le programme des travaux de recherche et supervise leur réalisation. Il est composé de six membres, trois représentants de la recherche académique et trois représentants du groupe Michelin. La direction opérationnelle de FactoLab est assurée par Michel Dhome, directeur de recherche au CNRS et directeur du LabEx IMobS3**** et Colin-Yann Jacquin, responsable des partenariats de R&D chez Michelin.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Initié avec les acteurs du LabEx IMobS3, le laboratoire commun est contractualisé par le CNRS, l’Université Clermont Auvergne et l’école d’ingénieurs SIGMA Clermont.

Pour les laboratoires publics partenaires, FactoLab permet d’enrichir les coopérations en bénéficiant d’un cadre applicatif stratégique et de l’adossement à un groupe à visibilité internationale.

Pour le groupe Michelin, la création de FactoLab ouvre la possibilité de travailler avec les meilleurs chercheurs de la région Auvergne-Rhône-Alpes dans des domaines tels que les sciences cognitives. Il s’inscrit dans une stratégie partenariale très active développée depuis plusieurs années pour amplifier la puissance et la vitesse d’innovation du Groupe

* L’Institut Pascal : Université Clermont Auvergne, CNRS, SIGMA.

** Le Lapsco : Université Clermont Auvergne, CNRS.

*** Le Limos : Université Clermont Auvergne, CNRS, Mines Saint-Etienne.

**** LabEx IMobS3 : projet collaboratif né dans le cadre des Investissements d’Avenir, le Laboratoire d’Excellence IMobS3 fédère les compétences de laboratoires publics clermontois.

http://www.michelin.fr/lentreprise/michelin-en-france

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...