Connexion
/ Inscription
Mon espace

Nommer des entrepreneurs dans chaque gouvernement

ABONNÉS

Une étude de CorioLink, agence de conseil en communication d’influence, spécialisée dans les problématiques économiques, institutionnelles et politiques.


65% des Français estiment qu’il faudrait systématiquement nommer un ou plusieurs entrepreneurs au sein de chaque gouvernement.

Cette volonté est majoritairement partagée quelle que soit la proximité partisane des personnes interrogées ; même si elle apparaît plus importante chez les sympathisants de droite hors front national à 79%, que chez les sympathisants de gauche à 62%.

Dans le même temps, 49% des Français déplorent que le nombre d’hommes politiques également entrepreneurs ou ex-entrepreneur ne soit pas assez important (65% chez les sympathisant de droite),21% juste comme il faut et seulement 29% les estiment trop nombreux (40% chez les sympathisant du FN).

Pierre Alibert, co-fondateur de l'agence CorioLink observe : « On assiste à une revalorisation des entrepreneurs au sein de l’opinion publique. Ces derniers sont de nouveau légitimes mais surtout plébiscités car ils incarnent l’action et l’audace pour remédier à la crise économique face à des hommes politiques « gestionnaires » qui souffrent d’une crise de défiance sans précédent. Les hommes politiques commencent à intégrer que pour se « monétiser » vis-à-vis de leurs électeurs, l’acte entrepreneurial devient un passage obligé ».


L’opinion des entrepreneurs prime sur celle des autres leaders d’opinion

Pour 45% des Français, l’opinion des entrepreneurs est celle qui comptera le plus durant la campagne présidentielle de 2017. Ils devancent ainsi largement les intellectuels à 18%, les responsables syndicaux à 16% et les dirigeants de grandes entreprises à 12%. Alors que les artistes et sportifs sont souvent courtisés par les politiques pour élargir leur électorat, ils arrivent bons derniers avec respectivement 4 et 3%.
Pour Pierre Alibert : « Si les entrepreneurs ont gagné en crédit auprès de l’opinion, il leur reste encore à s’intégrer et à se faire accepter par les partis politiques qui les rejettent, souvent par corporatisme. Entre le monde politique et celui de l’entreprise, le fossé est grand. Nombreux sont les chefs d’entreprises - Francis Mer et Thierry Breton en font partie - qui ont été broyés par les appareils politiques et l’exercice du pouvoir sans avoir eu le temps d’en maîtriser les codes ».

http://www.coriolink.com/


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...