Connexion
/ Inscription
Mon espace

Propriétaires de biens en location meublée : plus que quelques jours pour changer de régime fiscal !

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Pour changer de régime fiscal et réaliser d'importantes économies d'impôts sur leurs revenus issus de la mise en location du bien, les propriétaires de biens en location meublée ont jusqu’au 1er février dans le 1er cas et 2 mai dans le 2ème cas.

En effet, lorsque les recettes annuelles de la location meublée sont inférieures au seuil en vigueur, désormais fixé à 33 100€ pour 2017, le contribuable est soumis par défaut au régime fiscal du micro BIC. Cependant, la déclaration au régime réel est plus avantageuse dans 85% des cas selon l’agence immobilière Lodgis, spécialiste de la location meublée à Paris. Afin d’optimiser sa fiscalité, le propriétaire d’un logement meublé peut alors choisir d’opter pour le régime réel. Il doit par conséquent en informer l’administration fiscale en leur envoyant un courrier de levée d’option.

- 1er cas, pour les contribuables qui ont déjà déclaré des revenus de location meublée selon le régime de la micro-entreprise : il est possible de lever l’option avant le 1er février de l’année au titre de laquelle le loueur désire se placer sous le régime réel. Ainsi pour déclarer au réel les revenus de l’année 2017, il faut lever l’option avant le 1er février 2017.

- 2ème cas, Pour les bailleurs ayant débuté l’activité de location meublée courant 2016 : il est possible de lever l’option pour le régime réel jusqu’à la date du dépôt de la première déclaration d’impôt, soit le 2 mai 2017. L’option peut être jointe à la déclaration.

Dans les deux cas, Lodgis conseille d’adresser cette levée d’option par lettre recommandée avec accusé de réception, au centre des impôts des entreprises auquel le bien loué est rattaché. L’option régime réel est valable pour une année, tacitement reconductible pour la même période.

Afin de  guider les propriétaires dans leurs démarches administratives et les aider à choisir le régime fiscal le plus avantageux, le site jedeclaremonmeuble.com de Lodgis met gratuitement à la disposition des internautes un simulateur, permettant de calculer le montant de l’impôt pour chacun des deux régimes en fonction de la situation personnelle du loueur (valeur du bien, charges, loyers).

www.lodgis.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...