Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le CESE se réjouit de l'entrée en vigueur du droit à la garantie jeunes à partir du 1er janvier

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Cette mesure est la concrétisation directe de sa proposition de garantir à tout jeune ni en emploi, ni en formation et répondant aux critères, un accompagnement vers la vie active, telle qu’elle a été formulée dans 2 avis récents :

1/ « Sécuriser les parcours d’insertion des jeunes » mars 2015 :
http://www.lecese.fr/travaux-publies/s-curiser-les-parcours-dinsertion-des-jeunes

2/ « Droits formels / droits réels: améliorer le recours aux droits sociaux des jeunes » juin 2012 :
http://www.lecese.fr/content/droits-formelsdroits-reels-ameliorer-le-recours-aux-droits-sociaux-des-jeunes

Lors d’une assemblée plénière exceptionnelle organisée en octobre dernier à l’occasion du 70ème anniversaire de l’inscription de la troisième assemblée de la République dans la Constitution, le Président de la République a  souligné le rôle du CESE* dans la mise en œuvre de la garantie jeunes depuis 2015. Assemblée la plus impliquée sur les questions de jeunesse avec 4 sièges attribués aux organisations étudiantes et mouvements de jeunesse, il semble en effet indispensable pour le CESE d’instaurer en France une véritable politique de jeunesse.

C’est à la suite de multiples rencontres avec des jeunes et des acteurs de l’insertion sociale et professionnelle, que le CESE avait préconisé que la garantie jeunes, jusqu’alors dispositif spécifique réservé aux jeunes en situation de grande précarité, devienne un droit accessible à tous les jeunes de 18 à 25 ans. 
« L’expérimentation de la garantie jeunes a porté ses fruits et l’ensemble de la société civile avait poussé dès 2015 afin que cela devienne un droit permettant ainsi à des jeunes sans emploi ni formation d’avoir un accompagnement intensif et une allocation pour vivre » souligne Antoine Dulin, Vice-président du CESE et rapporteur des 2 avis.

*CESE : Conseil économique, social et environnemental
www.lecese.fr


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...