Connexion
/ Inscription
Mon espace
ABONNÉS

62% des DRH français restent favorables à l’entretien annuel d’évaluation

Pour de nombreux salariés, la fin de l’année est la période des entretiens annuels d’évaluation. Cet exercice est aujourd’hui régulièrement critiqué, jugé inadapté, chronophage et coûteux.

Robert Half a recueilli l’avis d’un panel de 200 DRH français afin de connaître leur perception de ce format. Les résultats montrent qu’ils restent encore attachés à ces rendez-vous. Extrait des résultats :

-  22% des DRH estiment que cet entretien est un exercice très positif : il leur permet d’avoir un point précis sur chaque salarié.

-  40% disent qu’il est positif : il est le meilleur outil pour évaluer les managers.

- Si la fin de l’entretien annuel d’évaluation est régulièrement annoncée, seuls 19% des DRH estiment que c’est un exercice trop chronophage et coûteux.

- Sans condamner l’entretien d’évaluation, ils sont également 19% à  plébisciter d’autres choix :

  • 14% des répondants adoptent leurs propres méthodes d’évaluation
  • 5% d’entre eux comptent privilégier l’Entretien Professionnel, outil obligatoire, prévu tous les 2 ans dans le but de vérifier l’évolution au plan salarial ou professionnel 

La tendance serait maintenant à déployer des stratégies globales d’accompagnement et d’évaluation de chaque salarié : cela passerait par des entretiens qualitatifs organisés régulièrement, afin de définir des objectifs clairs,  donner son retour et les points à améliorer après chaque projet, en complément d’un entretien annuel.

Plus de détails sur les résultats de l’étude : https://www.roberthalf.fr/blog/entretien-annuel?utm_source=roberthalf&utm_medium=pressrelease&utm_campaign=rh-all-pressrelease-dec2016


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation