Connexion
/ Inscription
Mon espace
ABONNÉS

L’accès au crédit, un frein pour l’émancipation des jeunes ?

Dans son portrait social 2016 qu’elle vient de publier, l’Insee pointe les difficultés pour les jeunes à trouver le chemin de l’autonomie, soulignant notamment la question de l’accès au logement et le fait qu’ils sont de plus en plus nombreux à vivre chez leurs parents.

Empruntis, spécialiste du crédit, observe quotidiennement que cette population accède plus difficilement au crédit : « Près d’un quart des demandes de crédit que nous recevons émanent de jeunes de moins de 30 ans : si pour le crédit conso, plus d’un projet sur deux est finançable, en immobilier seul 1 projet sur 3 l’est. Plus difficile de réaliser ses projets et de s’émanciper dans ces conditions. Surtout quand on est en CDD et qu’on vit chez ses parents, des situations qui freinent d’autant plus les banques à accepter les dossiers », commente Cécile Roquelaure, Directrice des études d’Empruntis.

Coté logement, Empruntis, qui s’apprête à publier le portrait des primo-accédant en 2016, constate néanmoins que les 3 années successives de baisse des taux ont créé un appel d’air pour les jeunes primo-accédants : « si l’accession à la propriété n’est pas la priorité des très jeunes, les candidats de la génération Y (moins de 30 ans) représentent tout de même 26% des primo-accédant en 2016. Les conditions plus favorables (taux bas, prix en baisse) ont permis d’ouvrir un peu plus les portes du crédit pour eux : ils sont plus nombreux à ne pas avoir d’apport, leur revenu moyen est en baisse alors que l’enveloppe de financement est en hausse », souligne Cécile Roquelaure.

Pour mémoire : les primo-accédants de la génération Y en 2016
- 26% des primo-accédants
- 13% sont sans apport
-  Revenus moyens mensuels en baisse de 6% vs. 2014, à 3 374€
-  Montant moyen emprunté en hausse de 3% vs. 2014, à 156 697€

Plus d’informations : www.empruntis.com


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation