Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Lecture] « Se libérer du superflu : vers une économie de post-croissance »

ABONNÉS

« Il n’existe pas d’objets ou de techniques en soi écologiques. Seuls les modes de vie peuvent l’être. » Un ouvrage de  Niko Paech. 

Le texte-manifeste du principal théoricien du mouvement de la « post-croissance » en Allemagne

L'auteur démontre que si les citoyens occidentaux jouissent d’un niveau de richesse en biens et en mobilité qui n’a pas de précédent dans l’histoire humaine, c’est au prix d’un saccage des ressources naturelles. Déboussolées, nos sociétés de consommation ont perdu toute notion des limites temporelles, géographiques et corporelles : elles amassent des biens qu’elles n’ont même plus le temps de consommer et elles rognent sans complexe sur les opportunités offertes aux générations futures et aux autres habitants de la planète. 

Convaincu qu’une issue est possible pour sauver la planète, l’auteur dessine les contours d’une société de « post-croissance » durable et moderne. Tout au long de l’ouvrage, une évidence se dévoile : et si se délester du superflu, tout en allégeant nos consciences, pouvait aussi nous rendre plus heureux ?


Points forts de l’ouvrage 

- Un portrait sans concession de la société de consommation, engluée dans la contrainte mortifère du « toujours plus ».
Un plaidoyer concis et argumenté pour une économie relocalisée, productrice de biens durables et centrée sur la recherche de sobriété.
La traduction française d’un succès international : Befreiung vom Überfluss s’est vendu à plus de 30 000 exemplaires en Allemagne.

 

L'avis de la rédaction : Incontournable ! Ce livre fait l'apologie d'une économie ancrée sur le long terme, la référence centrale de nos publications, tant pour l'investissement que pour la gestion. Il est également question d'une croissance qui repose sur des objets de qualité et robustes. Ce livre en est indubitablement un bon exemple : d'un format très agréable, c'est un objet de grande valeur par son contenu, à l'instar du reste de la collection Initial(e)s DD, dirigée par Bruno Lhoste.

Auteur :  Niko Paech - Essai de 128 pages - Prix : 13€
Editeur : Rue de l’Echiquier - Collection : Initial(e)s DD

 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...