Connexion
/ Inscription
Mon espace

Entrepreneurs : ne nous limitons pas à penser « Tactiques », raisonnons « Stratégie »

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Point de vue d’Isabelle Saladin, Présidente de I&S Adviser *

C'est un fait : la plupart des stratégies d'entreprise ne sont en fait qu'une succession de plans tactiques, c'est-à-dire de plans visant à gagner une bataille, puis une autre et entre une autre... Or la distinction est bien plus que terminologique. Distinguer stratégie et tactique est indispensable pour tout entrepreneur qui veut se doter d'un réel avantage concurrentiel.


Du plan de bataille à la conduite d'une armée

La différence sémantique est fondamentale :  le mot stratégie vient du mot grec « ???????????????/strategos » qui signifie « conduite de l'armée ». Un strategos était à la fois un général (militaire) et un politicien (civil) qui se devaient l'un et d'autre d'employer tous les moyens à leur disposition pour non seulement remporter la victoire, mais aussi en définir les termes. Le mot « tactique », s'il est également décliné du grec ?????????/taktike, désigne l'organisation de l'armée et son plan de bataille.

Nul chef de guerre n'hésitera : pour gagner, il est indispensable de prévoir au préalable les termes de la victoire, qui seront ensuite soutenus par un plan de bataille... et non l'inverse, aussi déterminant soit le plan de bataille.

C'est exactement la même chose pour l'entreprise. Avec l'accélération des changements politiques, sociaux et technologiques, les entreprises ne peuvent plus se permettre faire l'impasse sur la définition d'une vision stratégique. Au-delà de sous-tendre la mise en place de leur chaîne de valeur, elle va déterminer les prises de décision, la planification et le(s) business model(s). Une vision qui devra être « à 360° » de l'environnement et de sa dynamique stratégique, pour, comme le strategos grec, prendre en compte tous les éléments disponibles et utiles à l'atteinte des objectifs.


Le chef d'entreprise ou la posture du coach sportif

Cette différence est particulièrement bien comprise et respectée dans le monde du sport. En regardant un match de football, on perçoit très vite le mélange de stratégies et de tactiques.

La stratégie est élaborée et éventuellement ajustée au dernier moment par le coach. Elle va fixer le type de jeu à privilégier. Elle a pour objectif d'exploiter les faiblesses de l'adversaire sans exposer les siennes et donner ainsi l'avantage à son équipe pour marquer plus souvent et gagner. En revanche, le choix des joueurs pour un match donné relève d'un choix tactique. La manière dont les joueurs vont exécuter leurs « batailles individuelles» sur la pelouse sont aussi des choix tactiques. Mises bout à bout, elles servent le jeu et la stratégie. Pour ces raisons, il est difficile d'être joueur et coach. Le parallèle avec l'entreprise s'impose de lui-même : le chef d'entreprise est dans la posture de celui qui définit une stratégie, et qui ensuite doit déléguer à ses collaborateurs l'exécution des tactiques, en leur demandant qu'elles soient le plus précises et impactantes possible.


Combiner 2 formes d'intelligence, faire jouer des joueurs distincts

Un entrepreneur qui veut réussir doit solliciter et combiner à la fois l'intelligence stratégique et l'Intelligence tactique.

L'intelligence stratégique est orientée vers l'avenir. Elle donne à une entreprise la capacité de prendre des décisions éclairées concernant les conditions futures de son marché ou de son secteur d'activité. Grâce à elle, le dirigeant va visualiser l'orientation future de l'entreprise, reconnaître les tendances émergentes au sein de son industrie et par la suite, anticiper d'éventuels problèmes pouvant affecter l'environnement d'exploitation actuel. Etre en mesure de prévoir les résultats finaux des projets prévus et leur impact sur la direction de l'entreprise tout comme développer des plans de secours sont caractéristiques de l'intelligence stratégique et de la planification. La finalité étant l'orientation et la croissance futures de l'entreprise, conformément à sa mission et à ses objectifs.
L'intelligence tactique traite de l'ici et du maintenant. Elle sélectionne les informations nécessaires pour surveiller et comprendre les changements dans l'environnement immédiat de l'entreprise. C'est aussi elle qui permet d'identifier des opportunités. Cette intelligence tactique analyse en temps réel les conditions de concurrence actuelles sur le marché ou le secteur d'activité ainsi que les moyens internes disponibles (collaborateurs, temps, finance). Elle n'est pas là pour faire des projections et planifier, elle est là pour fixer les actions à entreprendre afin d'atteindre les objectifs stratégiques de l'entreprise. La planification tactique d'une entreprise définira la meilleure façon d'utiliser les ressources, tant pour atteindre les objectifs que pour gérer les risques et les défis liés à la réalisation des plans stratégiques.


Annonce de la composition de l'équipe

Dans les faits, l'intelligence stratégique est assurée par les «penseurs» - bien souvent le chef d'entreprise accompagné de son conseil d'administration. Ils sont responsables de l'utilisation des données de l'entreprise pour fixer la direction à suivre en ligne avec sa mission et ses objectifs, incluant la vision future d'un marché ou l'évolution du modèle économique.
L'intelligence tactique implique toutes les forces vives et opérationnelles de l'entreprise. Elles ont un rôle à jouer dans le management et la définition de l'intelligence tactique, les programmes opérationnels dans l'exécution des tactiques.

Finalement, diriger une entreprise présente beaucoup de similitudes avec le rôle du coach sportif ou le chef de guerre : pour accélérer sa croissance et gagner des parts de marché, une entreprise devra avoir défini au préalable une stratégie qui sera ensuite déclinée et mise en œuvre via des plans tactiques.

*I&S Adviser a été créée en 2015 par Isabelle Saladin avec l'ambition de faire émerger et de soutenir les PME et ETI françaises appelées à devenir de futurs leaders de marché.
http://isadviser.com/


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...