Connexion
/ Inscription
Mon espace

Vote de la loi justice 21 : l’ouverture de l’arbitrage aux consommateurs facilite la relation entre entreprises et clients

ABONNÉS

Selon le législateur, 75% des Français renoncent à faire valoir leurs droits devant les tribunaux pour certaines affaires civiles, persuadés que le recours en justice ne s'exerce que dans les cas les plus graves, voire exclusivement lorsqu'il s'agit d'affaires pénales. La lenteur et la complexité de la procédure judiciaire sont également pointées du doigt. 

Face à ce sentiment d'impuissance de la justice à régler les conflits du quotidien, l'Assemblée nationale a voté la loi de modernisation de la justice du XXIème ouvrant l'arbitrage aux consommateurs. Une décision saluée pareJust, 1ère plateforme d'arbitrage qui a pour objectif d'améliorer les relations entre entreprises, et entre entreprises et consommateurs.


Concrètement, qu'est-ce que la loi J21 change pour le consommateur ? 

Sous-information, absence d'interlocuteur physique, délai de réponse interminable, imbroglio administratif autant de situations kafkaïennes qui font de la relation client un véritable parcours du combattant obligeant le consommateur à renoncer à faire valoir ses droits en cas de litige sur un produit ou service. La loi J21 change la donne, en donnant aux consommateurs un nouveau levier d'action, qui, rééquilibre la relation entre entreprises et consommateurs. Désormais, sans réponse satisfaisante de l'entreprise, le consommateur pourra saisir un tribunal arbitral et faire valoir ses droits. La loi J21 repositionne le consommateur au centre des préoccupations des entreprises, les obligeant à une prise de conscience, voire une amélioration immédiate et concrète du service client. 

Le service eJust facilite la résolution des litiges etpermet aux deux parties d'être mieux protégée en cas de litige. Cette assurance est un réel gage de confiance entre un client et une entreprise. « Quel que soit l'endroit où se trouve le siège de l'entreprise, le consommateur pourra obtenir l'exécution du contrat qui les lie par l'acte d'achat. De même, le professionnel pourra obtenir le respect des engagements du consommateur » explique Amiel Feldman, avocat et fondateur d'eJust.

http://ejust.fr/


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...