Connexion
/ Inscription
Mon espace

La remontée des taux de crédit immobilier de plus en plus probable

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Depuis l’annonce de l’élection « surprise » » de Donald Trump, les taux d’emprunt Américains se sont envolés avec dans leur sillon les taux d’emprunt d’Etat européens et notamment français.

Le taux de l’OAT 10 ans, qui sert de référence, entres autres, aux banques pour déterminer l’évolution de leurs taux de crédit immobilier, est ainsi passé en quelques semaines de l’un de ses plus bas niveaux (0,11% le 29 septembre) à un plus haut depuis janvier 2016 (0,83% le 14 novembre).
« Les taux d’emprunt d’Etat sont revenus à leur niveau de début d’année, au moment où les taux de crédit immobilier étaient à 2,45% en moyenne sur 20 ans contre 1,5% actuellement. Si les taux de référence se maintiennent à ce niveau-là, il est indéniable que les banques remonteront leurs taux de crédit… Toutefois elles pourraient le faire dans de moindres proportions, le niveau convenable de leurs marges leur laissant la latitude de ne répercuter que partiellement et progressivement ces hausses de taux » prévoit Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.


Une remontée progressive pour ne pas bloquer le marché

Dans le contexte actuel de remontée des taux longs, même si les taux de refinancement (taux courts) n’évoluent pas encore, les banques anticipent d’ores et déjà cette hausse ainsi qu’un retour de l’inflation, pouvant les conduire à ajuster leurs taux de crédit pour conserver leur rentabilité, même si a ce jour aucune hausse n’a été constatée. Signe de l’anticipation d’une évolution de l’environnement de taux : une banque vient de suspendre la transférabilité de ses prêts pour l’acquisition d’un futur bien.
« Les premières remontées pourraient être pratiquées dès le mois de décembre et se poursuivre progressivement début 2017 sans que ce mouvement ne soit brutal. Les banques ont des objectifs de production de crédit pour 2017 équivalents à ceux de 2016 qui s’annonce déjà comme une année record… En outre, tant que la BCE ne remonte pas ses taux de refinancement proches de zéro et taux de dépôt toujours négatifs, les banques restent incitées à prêter ! Dans ce contexte, elles devraient avoir la volonté, mais également la capacité, de maintenir des taux de crédit attractifs encore quelques mois…» conclut Jérôme Robin, président de Vousfinancer.

Et même si des remontées affichées surviennent, les banques garderont des possibilités de décotes pour les meilleurs dossiers.
http://www.vousfinancer.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Investissement en immobilier d’entreprise : record(s) battu(s) !

Extrait du Bilan 2018 & Perspectives 2019 du marché français de l'investissement en immobilier d'entreprise publié par Knight Frank France La meilleure année de l'histoire Après un excellent 1e semestre, puis un net ralentissement au 3e trimestre, l'activité s'est de nouveau emballée au 4e trimestre. « Au terme d'une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2% au précédent record de 2007 », annonce Vincent Bollaert,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
L’immobilier de santé intéresse toujours les investisseurs

Bilan 2018 & Perspectives 2019 : retour aux sources et innovations rajeunissent le secteur ! Selon l'actualisation de l'étude de Cushman & Wakefield, les investisseurs continuent de s'intéresser à cette classe d'actifs dont l'avenir se dessine à l'aune du vieillissement inéluctable de la population, de l'accroissement de pathologies chroniques et plus prosaïquement d'un secteur de la santé dont les besoins sont croissants dans un environnement d'économie d'échelle et de maîtrise des coûts. Le...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...