Connexion
/ Inscription
Mon espace

La création d’entreprises classiques s’impose à nouveau devant les auto-entrepreneurs

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le baromètre de l’artisanat ISM (Institut Supérieur des Métiers) avec le soutien de MAAF Assurances, met en exergue les tendances d’évolution des créations des entreprises artisanales sur une période de 10 ans, période qui fait état d’une profonde recomposition d’un secteur impacté par le régime des micro-entrepreneurs.


1/ Un décrochage des immatriculations des micro-entrepreneurs

Sur la décennie passée, les métiers de l’artisanat ont contribué à la forte croissance entrepreneuriale en France avec un doublement des immatriculations entre 2005 et 2015, de telle façon qu’en 2015, avec la création de 155 300 entreprises artisanales (78 700 en 2010), 1 créateur d’entreprise sur 3 est un artisan.
Pour autant, l’année 2015 est marquée par une forte baisse des immatriculations artisanales à -14 %, alors que le nombre de nouvelles entreprises est globalement stable dans les autres secteurs. Cette dégradation est imputable à la chute des immatriculations des micro-entreprises dont le nombre passe de 90 600 en 2014 à 59 700 en 2015.
La création d’entreprises classiques progresse et retrouve, avec 95 600 entreprises, son niveau de 2007, soit le niveau le plus élevé avant la crise et la création du régime de l’auto-entrepreneur en 2009.


2/ Des créations moins nombreuses dans tous les secteurs, hormis l’alimentation.

Le recul des immatriculations est généralisé à l’ensemble des secteurs. Avec une baisse de -19%, celui de la fabrication est le plus impacté, suivi par l’artisanat du BTP à -17% et les services à -11%. Seul le secteur de l’alimentation affiche un nombre stable de créations d’entreprises.
Les rares activités à afficher un entrepreneuriat dynamique sont la pâtisserie à +39%, la fabrication artisanale de boissons à +29%, notamment la fabrication de bière artisanale. Le transport par taxis/VTC est la seule activité de service où les immatriculations progressent à +33 %.


3/ Une baisse du nombre des entreprises employeuses

93% des entreprises artisanales se sont créées sans salarié en 2015 contre 81% en 2005. Malgré un doublement de la création d’entreprises sur cette même période, le nombre d’entreprises créées avec des emplois salariés baisse en valeur absolue, passant de 14 908 en 2005 à 10 532 en 2015.


4/ Une évolution de la hiérarchie des principales activités en 10 ans

Si la maçonnerie générale demeure depuis 2005 la première activité d’installation (10 600 créateurs ont fait le choix de cette activité en 2015), de nouvelles activités s’inscrivent en haut du palmarès des activités les plus attractives : le nettoyage des bâtiments (7 800 immatriculations), le transport par taxis/VTC (7 600) avec un développement circonscrit à l’Ile-de-France et la fabrication de plats à emporter (7 400). Les activités de la coiffure et des soins de beauté reculent.

La création du régime micro-entrepreneur a également entrainé une recomposition du tissu artisanal. Certaines activités s’exercent désormais principalement sous ce régime :
- la bijouterie fantaisie : 88% des indépendants sont des micro-entrepreneurs
- la photographie : 79%
- la réparation d’objets personnels : 79%
- la fabrication d’articles textiles : 75%
- les travaux de finition du BTP : 75% 
- la fabrication d’articles céramiques : 72%, à l’instar d’autres métiers d’art.

Lire également les chiffres de la création d’entreprises :
http://ism.infometiers.org/ISM/Actualites/Les-chiffres-de-la-creation-d-entreprise-artisanale-un-entrepreneur-sur-trois-est-artisan

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...